Nouvelle édition du Petit Futé « Aquariums, Zoos & Parcs animaliers en France »

De la ferme pédagogique au zoo de Vincennes, des parcs animaliers dédiés à une seule famille animale aux grands zoos historiques déclinant la faune de tous les continents, vous avez le choix des ambiances. Tous les établissements ont en commun le respect de leurs locataires à plumes, à poils ou à écailles. Le plus souvent ce sont des passionnés qui animent ces espaces de loisirs particulièrement appréciés des enfants.

article 2016petitfute

Avec des naturalistes inspirés comme Gerald Durrell, fondateur du zoo de Jersey (Iles Anglo-Normandes), ont relégué aux oubliettes les zoos d’antan où les animaux exotiques étaient exhibés dans des cages nues, derrière de tristes grilles, sans souci de leur bien-être. Aujourd’hui, les parcs animaliers conjuguent un rôle pédagogique – on dévoile les manières de vivre de chaque espèce, les menaces qui pèsent sur leur habitat naturel, etc… -, un rôle de sensibilisation à la nécessité de sauvegarder la biodiversité et un rôle de conservation. C’est une chaîne mondiale pour la protection des espèces menacées qui s’est mise en place de zoos en zoos au fil des dernières décennies.

Les zoos et les aquariums jouissent de mises en scène sophistiquées, de décors naturels remarquables et d’équipements qui permettent non seulement le bien-être des animaux accueillis, mais aussi une vision au plus proche sans risque ni dérangement. Au-delà du privilège d’observer des animaux sauvages ou moins sauvages, les parcs animaliers nous informent. Il faut savoir qu’un millier d’espèces disparaît chaque année réduisant la biodiversité de façon alarmante. Les braconniers ne sont pas les seuls en cause. L’urbanisation et l’expansion agricole réduisent toujours plus les territoires sauvages des animaux. La disparition des grands singes, pour prendre un exemple connu, est directement liée à la réduction de la forêt tropicale dont celle de Sumatra (orang-outan) alors que s’étendent toujours plus les plantations de palmiers à huile. Les parcs animaliers, en constituant de précieuses réserves naturelles et génétiques, apportent leur pierre à la sauvegarde d’espèces menacées à travers des programmes d’élevage internationaux. Nombreux sont ceux qui soutiennent des actions de protection menées in situ et s’impliquent dans des plans de réintroduction d’espèces dans leur milieu naturel. Les parcs animaliers ont aussi une fonction importante de recherche scientifique sur les espèces sauvages, leur comportement social, leurs maladies, leur reproduction, etc.

Ce guide propose une sélection d’établissements à visiter en famille. Des zoos de renommée internationale aux aquariums les plus spectaculaires en passant par quelques structures modestes qui permettent une approche différente et parfois un contact plus étroit avec les animaux, la gamme est large. Cette variété vous autorise à choisir selon la saison, l’âge de vos enfants, vos intérêts pour la faune de tel continent, les oiseaux, les rapaces, les alpages, les abeilles, les fauves… Bonne visite et bonne découverte dans les coulisses de la faune sauvage ou domestique. Et pourquoi pas soutenir un programme de réintroduction d’une espèce ou parrainer directement tel ou tel animal ? De zoos en zoos votre sensibilité sera émoussée !

Parcs animaliers en France 2016-2017 – Le Petit Futé nouvelle édition – Collection Thématiques – 240 pages – Prix public : 13,95 Euros. Version numérique offerte.
Disponible sur boutique.petitfute.com.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire