Un bébé panda au ZooParc de Beauval ? Dernières nouvelles

© ZooParc de Beauval

Voici quelques nouvelles de Huan Huan, la femelle panda du ZooParc de Beauval. Pour l’instant, aucun signe supplémentaire ne permet de confirmer une gestation. Voici les dernières infos…

Dans notre article datant du 30 mai dernier, nous vous annoncions un changement de comportement de Huan Huan ainsi qu’une évolution hormonale. Le ZooParc de Beauval est toujours dans cette phase stable de palier hormonal, d’attitude renfermée et apathique et de baisse d’appétit.

Les échographies se poursuivent deux fois par semaine (lundi et jeudi) afin de détecter la présence éventuelle d’un (ou 2) foetus.

Les dosages hormonaux se poursuivent également ; les résultats sont reçus et étudiés toutes les fins de semaines. En parallèle de ces dosages, Beauval collabore avec des collègues internationaux pour développer des analyses expérimentales qui permettront peut-être dans le futur de diagnostiquer la gestation de manière plus fiable et précoce.

La prochaine étape : Beauval attend la chute de la progestérone dans les deux semaines qui viennent. Ce sera le signe soit d’un accouchement dans les 48h, soit de la fin de la fausse gestation. L’arrivée de deux soigneuses chinoises est prévue à partir du 18 juin afin d’optimiser et guider les actions s’il y a une naissance et dans les mois suivants.

Rappel : Les étapes de la gestation

Les premiers points ont été passés :
1/ Changements comportementaux : prostration et appétit au plus bas.
2/ Changement hormonal.

Les étapes qui confirmerait la présence d’un bébé panda :

3/ Vérification visuelle par échographie de la présence d’un embryon. Celui-ci n’est détectable que 3 semaines avant la naissance. Malgré tout, une absence de signe ne veut pas dire qu’il n’ y a pas gestation. Le bébé est tellement petit qu’il n’est parfois détectable qu’à l’extrême fin de la grossesse.

4/ Délai de gestation d’environ 6 semaines à partir de l’implantation du foetus.

5/ Chute de la progestérone 24h à 48h avant la naissance. Dans le cas d’une pseudo-gestation, cette baisse hormonale se fait aussi, mais de façon plus douce. Difficile donc, si le bébé n’a pas été détecté à l’échographie, de déterminer l’existence ou pas d’un petit.

5/ Naissance possible d’un ou 2 minuscule(s) bébé(s)de 150g entre fin juin et début juillet 2016

6/ Sortie de Huan Huan et de son/ses bébés de leur loge intérieure protégée du public environ 3 mois après la naissance.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire