Vol des petits singes au ZooParc de Beauval: « Affaire classée en non lieu »

Un non-lieu a été prononcé dans l’affaire du vol de petits singes en mai 2015 au ZooParc de Beauval.

Suite au vol des 17 petits singes, 7 tamarins-lions dorés et 10 ouistitis argentés, au ZooParc de Beauval en mai 2015, une enquête avait été ouverte afin de les rechercher activement dans tout l’hexagone et ailleurs.

Pour les enquêteurs, il ne faisait aucun doute que le vol de ces animaux relevait d’une opération « planifiée ». Pour eux, les malfaiteurs étaient « des connaisseurs » et « savaient exactement lesquels prendre ».

Malgré des recherches approfondies durant près de 20 mois, les enquêteurs n’avaient écarté aucune piste, entre commande d’un collectionneur et opération commando destinée à alimenter le marché noir des animaux rares.

Malheureusement, l’enquête n’a malheureusement pas permis de retrouver les animaux ni d’identifier les auteurs du vol. Sans aucun élément nouveau à ce jour, la justice française a décidé de rendre un non-lieu dans cette affaire.

© ZooParc de Beauval

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire