Naissance par césarienne d’un macaque japonais au Zoo de Granby

La naissance par césarienne d’un petit macaque japonais a été réalisée avec succès au Zoo de Granby en avril grâce à l’équipe des soins animaliers du zoo.

© Zoo de Granby

Quelques jours avant la naissance, les gardiens d’animaux avaient noté qu’un macaque japonais, la femelle Zoé, montrait des signes d’une possible mise bas. Toutefois, le lendemain matin, il n’y avait toujours aucun bébé en vue. La femelle étant visiblement inconfortable et faible, un examen sous anesthésie a été rapidement planifié afin de pouvoir évaluer la situation. Grâce à une échographie, l’équipe des soins vétérinaires constate que le bébé est vivant, mais incapable de sortir de manière naturelle. Il faut donc procéder à une césarienne d’urgence! Les vétérinaires, techniciens en santé animale et gardiens du secteur de l’Asie ont travaillé de concert pour réaliser la chirurgie nécessaire le plus rapidement possible. C’est ainsi qu’une petite femelle de 386 grammes a vu le jour le 11 avril dernier par césarienne.

La maman Zoé se porte bien et récupère rapidement. Elle a d’ailleurs été réintroduite au groupe de 14 macaques cette semaine. Comme la maman ne produit pas de lait, le bébé doit être nourri à la bouteille par les gardiens d’animaux. Dès que possible, la petite femelle sera elle aussi introduite avec certains de ses congénères dans le but de favoriser l’apprentissage de comportements sociaux propres à l’espèce et sera réintégrée à sa grande famille par la suite!

À propos des macaques japonais
Le Macaque japonais est le plus nordique de tous les primates au monde. Dans la nature, on le retrouve principalement au Japon sur l’île principale et quelques îles environnantes. Les macaques japonais seraient parmi les plus inventifs parmi toutes les espèces de macaques et ceux ayant la capacité d’apprentissage la plus rapide. Le macaque japonais est d’ailleurs une espèce populaire pour l’étude des primates. Au zoo, un projet de recherche en collaboration avec l’Université de Concordia s’est déroulé à l’été 2016 afin d’évaluer l’impact des visiteurs et d’un nouvel habitat chez les macaques japonais. Des centaines d’heures d’observation sont nécessaires pour ce type d’études comportementales.

À propos du Zoo de Granby
Le Zoo de Granby est un organisme à but non lucratif, fondé en 1953, dont la mission est de faire vivre, à une clientèle variée et de tout âge, une expérience enrichissante, divertissante et éducative visant la sensibilisation envers la conservation du monde animal. Le zoo ne bénéficie d’aucune subvention pour ses opérations. Il emploie au plus fort de la saison touristique plus de 750 personnes. Les retombées économiques directes et indirectes du Zoo de Granby dans sa région sont évaluées à plus de 50 M $ annuellement, une hausse de plus de 75 % depuis 2004.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire