Un nom pour l’éléphanteau à Pairi Daiza

Ce mardi 26 septembre, une semaine après la naissance du premier petit éléphanteau d’Asie mâle de Pairi Daiza, le Jardin des Mondes lançait un appel aux votes sur les réseaux sociaux pour choisir le nom du bébé. Ce matin, grâce à l’aide des internautes, le bébé éléphanteau né le 19 septembre a enfin reçu son nom officiel.

© Pairi Daiza 2017

Cinq possibilités de prénoms symboliques
Si l’équipe du parc attendait  la naissance pour savoir s’il faudrait lui trouver un prénom féminin ou masculin, ils souhaitaient également observer si le nouveau-né aurait un trait de caractère rapidement visible, et susceptible d’influencer le choix du nom. Et ils n’ont pas été déçus : les éléphants sont des animaux très sociables et intelligents, et ce petit éléphanteau mâle a montré dès sa naissance qu’il avait assez de caractère pour trouver sa place dans cette grande famille composée exclusivement de femelles !

Les 5 prénoms thaïlandais retenus par les soigneurs étaient :
• Ta Wan (Rayon de soleil)
• Khwam Chlad (Sagesse)
• Xnakht (Avenir)
• Phu Pha (Montagne)
• Boonme (Bienfaiteur)

Un résultat sans appel
Plus de 14000 personnes ont fait connaître leur préférence sur les réseaux sociaux et dès les premières minutes, la tendance était claire : avec près de 70% des suffrages exprimés, le nom TA WAN a été plébiscité par les internautes. Peut-être faut-il y voir une allusion à l’été indien arrivé sur la Belgique et Pairi Daiza en même temps que le petit éléphant ?

© Pairi Daiza 2017

Le plus grand groupe d’éléphants en Europe
Pairi Daiza et la Pairi Daiza Foundation accueillent depuis plusieurs années des éléphants au sein du parc, en provenance d’autres zoos mais aussi de cirques. Plus de 7 hectares (une savane, une réserve, un conservatoire et un temple) sont consacrés à ce groupe de 18 éléphants (15 éléphants d’Asie et 3 éléphants d’Afrique), faisant des éléphants du Jardin des Mondes le plus grand groupe d’Europe.

© Pairi Daiza 2017

L’éléphant d’Asie : une espèce en voie d’extinction
D’après la IUCN Redlist, on considère que la population d’éléphants d’Asie a diminué de pas moins de 50% sur trois générations. Les dernières estimations font état d’une population de 40.000 à 50.000 individus seulement. Le déclin de l’espèce est dû à la disparition de leur habitat naturel ainsi qu’au braconnage. Pairi Daiza et ses éléphants s’inscrivent ainsi dans un programme de reproduction européen (EEP) coordonné par l’EAZA (European Association of Zoos and Aquaria).

© Pairi Daiza 2017

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire