Le Zoo de La Flèche s’anime pour Halloween

C’est un parc aux couleurs d’Halloween que découvriront les visiteurs au moment​ ​d’Halloween du samedi 28 au mardi 31 octobre et pendant toutes les​ ​vacances de la Toussaint : allées décorées, animations, spectacles et stands de prévention sont au programme.

Du samedi 28 au mardi 31 octobre, Halloween donne le ton au Zoo de La Flèche : du orange et du noir dans les allées, un menu « Tala-trouille » au restaurant-self et des animations spéciales. Ainsi, quotidiennement, petits et grands pourront découvrir et participer au concours « pesée des citrouilles » avec de nombreux lots « Une Saison au Zoo » à gagner, une chasse aux trésors et un atelier de face-painting.

En prime, chaque enfant déguisé​ visitant le parc entre le 21 et le 31 octobre,​ repartira avec une entrée gratuite​ pour l’année 2018​ (offre valable pour les enfants âgés de 3 à 11 ans inclus)​.

En période de fête, le Zoo de La Flèche continue ​​également à accueillir des associations pour sensibiliser les visiteurs aux menaces qui pèsent sur certaines espèces.

Les 28 et 29 octobre : l’association Elephant Haven présentera son projet : créer dans le Limousin, le premier sanctuaire européen pour éléphants. L’établissement permettra d’offrir de meilleurs conditions de vie aux pachydermes retirés des cirques ou venant de parcs zoologiques ne disposant pas des installations nécessaires pour assurer leur bien-être.

​Les 4 et 5 novembre : l’association MakiGo, réseau participatif international au service de la faune et de la flore, présentera ses différents missions et projets.

Et pendant toutes les vacances de la Toussaint, au même titre qu’en été, ​le Zoo de La Flèche propose des spectacles d’otaries, d’oiseaux en vol libre, de perroquets, mais également de participer au goûter des ours polaires et des hippopotames.

Anthony, chef animalier et Barbara, responsable de la fauconnerie – Halloween 2016 © Zoo de La Flèche

Pour plus d’informations: www.zoo-la-fleche.com

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire