La Volerie des Aigles et la Montagne des Singes ouvrent leurs portes le 24 mars pour une saison qui s’annonce plus que festive!

Après le repos hivernal, la nature s’éveille… Les rapaces et macaques des deux parcs emblématiques d’Alsace attendent leurs visiteurs pour leur offrir une saison pleine de surprises ! Depuis la fin des années 60, les deux parcs attirent des visiteurs toujours plus curieux de découvrir une nature si proche et vivre une expérience inoubliable en plein cœurdu Massif du Haut-Koenigsbourg.

50 années pour la Volerie des Aigles

Des années d’histoires, de belles découvertes et de prestations prodigieuses. La Volerie des Aigles promet une année de haute voltige pour le plus grand plaisir de tous !

© Volerie des Aigles

Des prouesses renversantes
En un demi-siècle d’existence, la Volerie des Aigles a bien évolué et accueille aujourd’hui plus de 80 rapaces nocturnes et diurnes provenant d’une quarantaine d’espèces. Première Volerie visitée de France avec plus de 165000 visiteurs en 2017, elle a cette particularité de présenter les rapaces en vol libre, pouvant déployer leurs ailes au gré de leurs envies. Inapprochables dans la nature, ces majestueux volatiles offrent des spectacles grandioses où acrobaties des milans noirs, vitesses des faucons ou encore survols des buses et vautours sont mis à l’honneur, de quoi ébahir les hôtes.

Les spectacles présentent les différents rapaces, leurs origines géographiques, leurs habitats, leurs techniques de vols et conditions physiques. Ainsi, les visiteurs, en plus de se trouver au plus près de leurs rapaces favoris, peuvent s’immerger dans un monde jusque-là inexploré et apprendre des spécificités encore inconnues.

Une année festive
Qui dit année exceptionnelle dit aussi rebondissements ! Pour ses 50 ans la Volerie des Aigles a imaginé de nombreuses animations inédites.
• 1er et 2 avril: « Chasses aux œufs » – Mêlant découverte et passion, une chasse aux œufs exceptionnelle animera le week-end pour une sortie inoubliable en famille ou entre amis.

• 28 et 29 avril: « Les Médiév’ailes » – La Volerie des Aigles se plonge, le temps d’un instant, à l’époque du Moyen Âge pour un week-end médiéval hors du commun. Retraçant la vie quotidienne du 15ème siècle, 15 ateliers participatifs seront mis à l’honneur pour le plaisir des visiteurs. Ateliers manuels et spectacles enivrants feront le bonheur des petits et grands pour un séjour hors du temps !

D’autres animations sont prévues au cours de l’année pour un anniversaire majestueux et festif:

• 14 et 21 avril, 26 et 27 mai, 30 juin: « Atelier Contes » – Lors des spectacles et tout au long de leur visite, les hôtes se laisseront conter des histoires anciennes et mystérieuses sur le thème des rapaces et de leur mythologie. Un voyage hors du temps trépidant !

• Du 22 au 25 avril et du 2 au 4 mai: « Chasse au trésor » – Une véritable quête du trésor perdu, à travers de multiples énigmes bucoliques, animera ces journées. Une aventure extraordinaire au cœur du château et de la forêt !

• 6 mai et 24 juin: « Conférence Rapaces: Claude Kurtz » – Président de l’association « SOS Faucons Pèlerins », Claude Kurtz exposera aux visiteurs les différents projets dont le but est la protection et sauvegarde des faucons pèlerins dans les Vosges du nord.

• 16 et 17 juin: « Fête d’anniversaire » – Animations, jeux, spectacles, contes, grimages et conférences seront les maîtres mots de ces 2 jours exceptionnels pour célébrer comme il se doit les 50 ans de la Volerie des Aigles.

2018 est aussi marquée par d’autres nouveautés : les naissances ! Le petit Vautour à capuchon et le Pygargue de Steller, nés l’année dernière, arboreront leur première saison au sein de la Volerie.

50 ans et toutes leurs ailes!
Installée dans les ruines du château de Kintzheim en 1968, la Volerie des Aigles a su répondre à une problématique d’ordre environnementale mais surtout humaine. Suite à une chasse injustifiée, une agriculture expansive et une traite de la part des fauconniers, la population de rapaces a vu son nombre chuter de façon alarmante. C’est à partir de là que la première volerie de France, décide d’ouvrir ses portes avec pour objectifs de restaurer l’image de ces animaux auprès du public, de les reproduire et de soutenir les actions de conservation de la diversité biologique.

• Juin 1968: Création de la Volerie des Aigles par Jacques Renaud avec une quarantaine d’oiseaux présentés. La Volerie a pour but la préservation des rapaces par l’information du public et par la reproduction d’espèces rares. Spectacles sans commentaires et sans places assises. Plutôt des mises en vol commentées directement par le dresseur (2 personnes à l’époque).

Jacques Renaud en 1968
Aire de spectacle en 1968

• 1978: Acquisition de la Maison forestière d’Orschwiller et création du premier centre d’élevage de rapaces en France.

Un serpentaire en 1979 @ Volerie des Aigles

• 1981: Perfectionnement des techniques d’élevage. Premières naissances de faucons pèlerins par insémination artificielle.

Premières reproductions chez les faucons © Volerie des Aigles

• De 1983 à 1988: Premières naissances en France d’Aigles royaux, condors des Andes, vautours moines,…

• 2007: La Volerie signe une convention de partenariat avec l’association SOS Faucon Pèlerin Lynx pour soutenir le projet de conservation du Faucon Pèlerin sauvage dans les Vosges du Nord.

• 2017: Le centre de reproduction « La Maison Forestière » a permis l’élevage à terme de 1500 jeunes rapaces de 33 espèces depuis sa création.

La Volerie des Aigles est ouverte tous les jours du 24 mars au 11 novembre 2018. Pour toutes informations: www.voleriedesaigles.com

La Montagne des Singes, une émotion partagée de génération en génération

Depuis 1969, les macaques de Barbarie, appelés aussi Magots, émerveillent petits et grands pour une expérience immersive et inédite ! Grand-parents, parents, enfants partagent le bonheur de découvrir des singes en totale liberté dans une belle forêt de 24 ha. Les 300 000 visiteurs annuels sont plongés dans l’univers fascinant de plus de 200 Magots le temps d’une promenade pleine de surprises. La poignée de pop-corn distribuée à l’entrée, offre l’émotion du contact direct avec les singes, très gourmands de ces petites friandises. Rires, surprise, étonnement, attendrissement, autant de moments privilégiés partagés par petits et grands !

© Montagne des Singes

Des découvertes ludiques
La Montagne des Singes propose des animations conviviales et ludiques. Toutes les 45 minutes, less guides donnent rendez-vous aux visiteurs pour dévoiler la vie et les spécificités de l’espèce au cours des animations nourrissage. Régime alimentaire, comportements sociaux, conservation de l’espèce…des informations qui permettent de mieux comprendre les besoins des Magots.

Les familles apprécieront le nouveau jeu de piste proposé gracieusement à l’entrée du parc. Le temps d’une visite, les enfants seront invités à se glisser dans la peau d’un assistant de l’éthologue du parc pour tester leurs aptitudes à l’étude du comportement animal. Une approche ludique et pédagogique pour explorer le parc et ses habitants avec un tout autre regard. A la clé, pour les plus chanceux tirés au sort chaque fin de mois, une jolie peluche Magot !

Des animations découvertes sont aussi proposées pendant les vacances scolaires permettant aux enfants des échanges interactifs avec les guides pour découvrir par de petits jeux, les différents aspects de ces singes si attachants. En début de saison, les visiteurs peuvent encore admirer les singes dans leur beau manteau d’hiver. Ce pelage long et dense qui les protège du froid sera remplacé à la fin du printemps par un poil d’été plus court. L’absence de feuillage en cette saison est aussi une occasion idéale pour les observer en haut des arbres au plus profond de la forêt.

La Montagne des Singes est ouverte tous les jours du 24 mars au 4 novembre 2018, ainsi que le 10 et 11 novembre.  Pour toutes informations: www.montagnedessinges.com

La Volerie des Aigles et la Montagne des Singes : une histoire commune

C’est en 1969, un an après l’ouverture de la Volerie des Aigles, que Jacques Renaud s’associe à Gilbert de Turckheim pour créer la Montagne des Singes. Le concept est de proposer aux visiteurs une autre découverte des animaux, sans grillage ni barreau, des animaux évoluant en totale liberté dans des conditions similaires à celles de la vie sauvage. Ils installent alors leurs parcs à Kintzheim, au pied du château du Haut-Koenigsbourg, le site touristique le plus visité d’Alsace. Un combo gagnant puisque la Montagne des Singes est aujourd’hui le 4ème site le plus visité de la région, et la Volerie des Aigles est la plus visitée de France. Les parcs sont à présent dirigés par leurs fils respectifs : Éric Renaud et Guillaume de Turckheim. L’entreprise construite sur une passion commune est désormais devenue une entreprise familiale.

Les clés du succès
Les deux parcs se distinguent par leur concept innovant qui repose sur une découverte des animaux en totale liberté dans des conditions d’observation idéales. Cette proximité avec les animaux en a fait des sites touristiques incontournables en Alsace mais aussi des structures engagées dans la protection des espèces menacées. La Montagne des Singes accueille des scientifiques et des étudiants venus du monde entier pour observer le comportement des magots et mieux connaître l’espèce. En parallèle, elle ne cesse de s’investir en sensibilisant ses visiteurs à la sauvegarde de l’espèce et en sponsorisant des actions dans leurs habitats d’origine au Maroc et en Algérie. La Volerie des Aigles, 1er centre de reproduction en France, a permis de nombreuses naissances de rapaces sans danger et avec un taux de réussite élevé.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire