A la découverte des parcs animaliers en France avec le Petit Futé

Zoo, parc zoologique, parc animalier, aquarium… Autant d’appellations et de sites qui font rêver petits et grands. Anciennement simple vitrine de la vie sauvage réduite à une présentation en cage, ces établissements se sont transformés depuis quelques décennies déjà en espaces de sensibilisation à la protection de l’environnement et de lutte contre les menaces qui pèsent sur la biodiversité. Aujourd’hui, les vocations ludique, pédagogique et environnementale des parcs animaliers sont étroitement liées.

Alors que certains scientifiques annoncent la disparition des grands singes dans la nature d’ici 25 ans, les zoos occidentaux s’attachent à leur sauvegarde, comme d’ailleurs à celle de nombreuses autres espèces sauvages menacées, à travers de nombreux programmes de conservation coordonnés entre les diff érents zoos, les réserves naturelles et les autorités compétentes dans les pays concernés.

En France, de la ferme pédagogique au zoo de Vincennes, des parcs animaliers dédiés à une seule famille animale aux grands zoos historiques déclinant la faune de tous les continents, vous avez le choix des ambiances et l’opportunité d’observer des animaux exotiques. Des naturalistes inspirés comme Gerald Durrell, fondateur du zoo de Jersey (îles Anglo-Normandes), dénonçant les parcs animaliers d’antan où les animaux sauvages étaient exhibés derrière des barreaux, ont permis que soit privilégié le bien-être des animaux.

Désormais, les zoos et les aquariums jouissent de mises en scène sophistiquées, de décors naturels remarquables et d’équipements qui permettent non seulement aux animaux accueillis de bénéficier de bonnes conditions de vie, mais aussi des observations au plus proche sans risque ni dérangement. Outre le privilège d’observer les animaux, les parcs animaliers nous offrent la possibilité de nous informer sur les espèces sauvages, leur éthologie, les menaces qui pèsent sur elles. Il faut savoir qu’un millier d’espèces disparaissent chaque année, réduisant la biodiversité de façon alarmante. Les braconniers ne sont pas les seuls incriminés. L’urbanisation et l’expansion agricole réduisent toujours plus les biotopes indispensables à la survie des espèces en milieu naturel.

Dans ce contexte, les parcs animaliers constituent de précieuses réserves génétiques, apportant leur pierre à la sauvegarde d’espèces menacées à travers des programmes d’élevage internationaux. Les zoos ont aussi une fonction importante de recherche scientifique sur les espèces sauvages, leur comportement social, leurs maladies, leur reproduction, etc.

Ce guide propose une sélection d’établissements à visiter en famille. Des zoos de renommée internationale aux aquariums les plus spectaculaires en passant par quelques structures modestes qui permettent une approche différente et parfois un contact plus étroit avec les animaux, la gamme est large. Et pour une immersion totale, certains parcs offrent la possibilité de dormir sur place. Une cabane en rondins au milieu des ours blanc ou des loups gris, un lodge dans la savane africaine à hauteur des girafes ou une yourte mongole dans la steppe, cela vous tente ?

PARCS ANIMALIERS 2018
Collection Thématiques – Le Petit Futé
Version numérique off erte – 240 pages.
Prix public :
Version print : 13,95 €
Version numérique : 8,99 €
Disponible sur : https://boutique.petitfute.com

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire