Planckendael pleure son éléphante Phyo Phyo

L’éléphante d’Asie Phyo Phyo succombe à une insuffisance rénale et laisse un bébé orphelin.

Phyo Phyo © Zoo Planckendael – Jonas Verhulst

L’éléphante d’Asie Phyo Phyo, la maman de Kai-Mook, est décédée ce soir au ZOO Planckendael. Une insuffisance rénale fût diagnostiquée il y tout un temps chez Phyo Phyo. Aujourd’hui son cas c’est aggravé et elle souffrait visiblement. Comme toute la famille éléphant, les soigneurs sont accablés de tristesse.

Planckendael contrôlait l’insuffisance rénale avec une alimentation pauvre en protéines. Malheureusement, l’état de Phyo Phyo s’est dégradé plus rapidement que prévu. Phyo Phyo laisse Tarzen, le troisième éléphanteau de la troupe. Il y a à peine une semaine Planckendael et la famille éléphant ont dû dire adieu à Qiyo. Qiyo, la fille de Phyo Phyo est décédé le 28 mai 2018 à la suite de l’herpès de l’éléphant. Le Temple d’éléphants reste fermé pour le moment.

Maladie rénale
L’éléphante Phyo Phyo était suivie de près parce qu’elle avait perdu beaucoup de poids ces derniers temps. Les soigneurs la pesaient chaque semaine et envoyaient régulièrement son sang, ses urines et excréments au laboratoire. Une récente analyse a révélé une insuffisance rénale malheureusement irréversible. Le matin et le soir, les soigneurs isolaient Phyo Phyo pour lui donner tout ce dont elle raffolait afin qu’elle reprenne des forces. Elle mangeait avec difficulté et maigrissait à vue d’œil.

Le Coordinateur : « Nous avons tout mis en œuvre pour sauver Phyo Phyo. Son décès me déchire le cœur. Elle va terriblement me manquer, je ne l’oublierai jamais. Nous allons être aux petits soins pour son bébé Tarzen. Il faut qu’il puisse trouver sa place dans le groupe et se développer correctement.« 

Nouvel équilibre
Le troupeau d’éléphants a besoin de temps pour faire ses adieux à Phyo Phyo. C’est pourquoi le Temple restera fermé pour le moment. Le troupeau doit trouver un nouvel équilibre.

Phyo Phyo a été maman à six reprises. Ses enfants, May Tagu, Kai-Mook et Tarzen font toujours partie de la famille de Planckendael. Le 11 avril de cette année, Phyo Phyo a donné naissance à Tarzen, le troisième éléphanteau de la troupe. Comme les visiteurs ont pu le constater, Tarzen recevait déjà tout un temps le biberon pour épargner sa maman et pour qu’il prenne du poids. L’éléphanteau ne grossit pas assez et a donc encore plus besoin des soins des soigneurs. Phyo Phyo a joué un rôle important dans le programme d’élevage international de l’éléphant d’Asie menacé. Le ZOO Planckendael lui en sera éternellement reconnaissant et en gardera un merveilleux souvenir.

Phyo Phyo et Tarzen © Zoo Planckendael – Jonas Verhulst

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire