Les bébés magots pointent le bout de leur nez à la Montagne des Singes!

Qui n’a jamais été attendri par le petit minois d’un nouveau-né ? C’est la période idéale pour venir apprécier ce précieux et irrésistible moment à la Montagne des Singes !

© Montagne des Singes

La fin du printemps annonce de nouvelles naissances dans le parc ! Les mamans sont très protectrices envers leur progéniture. Elles gardent toujours un œil attentif sur eux.

Après une gestation de 5 mois et demi, les femelles donnent naissance à un seul petit au printemps ou au début de l’été, saison particulièrement favorable en termes de températures et d’offre de nourriture. Les bébés auront ainsi suffisamment de temps pour se développer avant d’affronter leur premier hiver.

Si personne n’a jamais eu le plaisir d’assister à une naissance c’est parce que les femelles Magots mettent bas en haut des arbres, dans le silence et le calme de la nuit. Les soigneurs découvrent les nouveau-nés au petit matin. C’est un grand moment pour toute la communauté des macaques de Barbarie mais aussi pour l’équipe du parc et bien entendu pour les visiteurs.

C’est le moment idéal pour découvrir les nouveau-nés de la Montagne des Singes qui sont à ce jour au nombre de 10 et d’observer tous les comportements spécifiques de l’espèce liés aux bébés. Les visiteurs auront le plaisir de contempler leurs premiers pas timides, et après quelques semaines, les premiers sauts acrobatiques des plus hardis !

Les plus chanceux pourront peut-être même assister à une scène unique chez les Magots : un mâle s’approche d’une femelle en claquant des dents et emprunte son bébé pour retrouver un deuxième mâle qu’il enlace, accompagnant son étreinte d’un claquement de dents amical. Ce bébé dont il n’est peut-être pas le père, il le porte, l’épouille, le protège. Les paternités ne sont pas connues chez les Magots, les femelles s’accouplant avec plusieurs mâles. Derrière ce comportement de « papa poule » étonnant et exceptionnel chez les primates se cache une motivation bien plus stratégique. Les mâles utilisent en effet les bébés pour entrer en contact avec d’autres mâles. Ils créent et renforcent ainsi leurs liens amicaux.

© Montagne des Singes

Pour en savoir plus :
Le premier mois, les petits sont portés sous le ventre puis sur le dos de leur mère ou des autres membres du groupes. Chez les Magots, les petits pèsent approximativement 600 grammes à la naissance et ont un visage rouge. Pendant les six premières semaines, les bébés Magots ont un pelage noir facilement reconnaissable et se nourrissent exclusivement de lait maternel.

Et pour encore plus d’informations, des guides présents dans le parc y expliquent les comportements uniques et inattendus que les visiteurs peuvent découvrir au détour des sentiers.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire