Carnet rose chez les pinchés à crête blanche au Zoo de Bâle

Les pinchés à crête blanche ont eu des bébés. Les soigneurs ont découvert les petits le 2 juillet 2018, accrochés au dos et au ventre de leur mère, «Gitana» (9 ans). Le père, «Francisco» (14 ans), les élève également et aide à les porter.

© Zoo de Bâle

Ils étaient trois
Les soigneurs ont découvert deux petits dans la matinée, et même un troisième l’après-midi. Les triplés étaient bien cachés dans la fourrure de leur mère. Malheureusement, l’un des bébés est mort quelques jours après la naissance. Il est rare de réussir à élever des triplés, car le lait maternel est rarement présent en quantité suffisante. Il faut toutefois savoir que chez les pinchés à crête blanche, les faux jumeaux représentent le plus grand nombre de naissances. Les parents se relaient alors pour porter leurs petits. Les bébés pèsent dans les 45 g à la naissance. Par rapport à leur mère qui pèse à peine plus de 600 g, ils font figure de géants. Les nouveau-nés sont faciles à découvrir dans la fourrure des parents. Mais dans l’amas formé par les membres, les queues et les petites têtes, il n’est pas toujours simple de savoir à qui appartient quoi.

Une maman pas comme les autres
Cette naissance est en soi remarquable si l’on considère le fait que «Gitana» présente une particularité génétique. Des scientifiques ont découvert que les jumeaux étaient souvent des «êtres génétiquement hybrides» (chimères) et que des cellules-souches des jumeaux pouvaient se retrouver dans presque tous les organes de leur corps. Normalement, chaque individu dispose de ses propres gènes, identiques dans toutes les cellules de son corps. L’échange de cellules-souches entre les embryons a lieu manifestement à un stade précoce de la gestation. Une étude récente a montré que même les organes sexuels pouvaient contenir des gènes du frère ou de la sœur. C’est le cas chez «Gitana», qui présente les organes sexuels externes d’un mâle. Après l’avoir découvert, les vétérinaires du zoo avaient jugé qu’une naissance était improbable. On sait maintenant que cela a fonctionné!

Une espèce menacée
Les pinchés à crête blanche vivent dans les forêts tropicales du nord de la Colombie. Ils se nourrissent d’insectes, d’araignées, de fruits, de fleurs, d’œufs et d’oisillons. La gestation dure entre 140 et 145 jours. La population à l’état sauvage est menacée par la destruction de son espace vital. C’est pourquoi les zoos ont mis en place un programme d’élevage.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire