Il fait bon vivre au Zoo de La Flèche. Zoom sur les naissances!

Le Zoo de La Flèche compte de nouveaux bébés chez les jaguarondis, capybaras, mandrills, et donne des nouvelles de Kiboko, le bébé hippopotame.

Jaguarondi
Le jaguarondi, encore appelé chat loutre, est une espèce de félins originaire d’Amérique du Sud. Cette espèce est présentée depuis 2017 au Zoo de La Flèche. Le mâle, Bogota, a rejoint la femelle Eyra en janvier 2018 et l’entente semble plutôt propice car seulement 6 mois après leur rencontre, le 20 juin dernier, 2 petits ont vu le jour. Les sexes ne sont pas encore déterminés.

© Zoo de La Flèche

Mandrill
Le mandrill est un primate originaire des forêts équatoriales d’Afrique dont le mâle est facilement reconnaissable grâce aux couleurs vives de sa face. Victime de la déforestation et du braconnage, le mandrill est menacé d’extinction et protégé par un programme EEP (European Endangered Species Programmes). Le Zoo de La Flèche a la chance d’observer régulièrement des naissances chez les mandrills. Dernière en date, le 29 juin. La mère est particulièrement expérimentée et s’occupe très bien du petit. Son sexe sera prochainement défini.

© Zoo de La Flèche

Capybaras
Paola et Gunter font partie des nouveaux couples formés au cours de l’hiver au Zoo. Le 16 juillet, la femelle donnait naissance à sa première portée. 5 petits sont nés et évoluent déjà au sein de la pampa en cohabitation avec les tapirs, les grands fourmiliers et les nandous. C’est également le plus grand rongeur du monde, il est originaire d’Amérique du Sud.

© Zoo de La Flèche

Enfin et pas des moindres, le Zoo annonçait il y a quelques temps la naissance de Kiboko voir ici, joli bébé mâle hippopotame. Il fêtera déjà ses 2 mois cette semaine, le 8 août prochain. Son acclimatation se passe très bien avec une maman toujours très attentive et à l’écoute de ses besoins.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire