Un addax est né au Zoo de Montpellier

Une petite femelle Addax est née le mardi 21 août au Zoo de Montpellier.

© Ville de Montpellier

L’addax est une antilope endémique de l’Afrique du Nord saharienne. Elle est si bien adaptée au désert qu’elle est capable de rester plus d’une année sans boire, en utilisant uniquement l’humidité contenue dans la végétation qu’elle consomme.

Victime d’une chasse mécanisée incontrôlée et de l’extension du pastoralisme, l’addax a disparu sur l’ensemble de son aire de répartition. Des mesures de conservation in situ (en Afrique) et de renforcement ou de réintroduction de populations existent, mais elles ne sont pas encore assez stables (problèmes de financement, de stabilité politique, de pauvreté de la population, de périodes de sècheresse etc.).

Les parcs zoologiques jouent alors un rôle essentiel : conservation de la biodiversité (choix des individus reproduits pour une variabilité génétique essentielle), éducation (informations sur l’importance et la fragilité de cette espèce) et recherche scientifique (les animaux faisant partie de programmes de protection sont suivis par des scientifiques et des chercheurs du monde entier).

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire