A découvrir en 2017 à la Citadelle de Besançon

Deux nouveautés à noter dès le printemps 2017 à la Citadelle de Besançon : le Naturalium et le lancement d’une application.

© Citadelle de Besançon
© Citadelle de Besançon

Lancement d’une application Citadelle – Avril 2017
La Citadelle de Besançon proposera à ses visiteurs, à partir d’avril 2017, une application ayant vocation à remplacer les audioguides actuels. L’objectif est d’effectuer un profond renouvellement des outils d’aide à la visite pour répondre aux nouveaux besoins et attentes des visiteurs.

L’application consistera en un guide interactif pour se repérer sur le site, découvrir la Citadelle, ses musées et connaître les animations proposées. Les visiteurs équipés d’une tablette numérique ou d’un smartphone pourront partir à l’assaut des lieux en toute autonomie. Ils auront accès à des informations pratiques et patrimoniales avec plusieurs niveaux de lecture. Cette application est ouverte à tous car les plus jeunes pourront parcourir le site de manière ludique à l’aide de différents jeux. Chaque visiteur aura également la possibilité de partager ses impressions par l’envoi de messages et photos sur les réseaux sociaux, et de garder un souvenir de sa visite.

Cette application de visite très interactive complétera l’offre de visites guidées, ateliers et animations proposés tout au long de l’année. Les utilisateurs auront accès à plusieurs profils / parcours : adulte, enfant et groupes scolaires, une section « Agenda » et un parcours découverte de la Citadelle au gré d’une enquête ludo-éducative. Les contenus proposés allieront textes, vidéos, images et diaporamas, sons et voix-off et animations 3D.

L’application permettra également de satisfaire plus particulièrement deux types de public individuel avec des contenus accessibles : les touristes étrangers et les personnes en situation de handicap.

L’application fonctionnera via la solution GEED. Ce dispositif se compose d’une série de box innovantes, capables de stocker et diffuser l’application de visite en utilisant des liaisons wifi. Chaque box génère un réseau wifi local, sans accès internet, et diffuse les informations aux appareils connectés à proximité. L’application est compatible avec les smartphones et les tablettes quel que soit le système d’exploitation. Cependant, il sera proposé pour les personnes non équipées un accès à un matériel de prêt, notamment pour le public scolaire.

Ouverture du Naturalium – Mai 2017
Le Muséum de Besançon ouvrira au printemps 2017 un nouvel espace d’exposition permanente sur le thème de la biodiversité appelé Naturalium. Cet espace viendra compléter et introduire les autres espaces du Muséum illustrant la biodiversité animale : insectes, arthropodes et grenouilles à l’Insectarium, poissons, crustacés et tortues à l’Aquarium, mammifères et oiseaux du monde entier au Jardin Zoologique mais aussi animaux domestiques à la P’tite Ferme et petit mammifères nocturnes au Noctarium.

En parfaite adéquation avec trois de ses grandes missions que sont la diffusion des connaissances, la conservation et la présentation du patrimoine scientifique et naturel, le Muséum se trouve directement concerné par les enjeux de la biodiversité. Il a ainsi à cœur de sensibiliser ses nombreux publics à la richesse de la biodiversité tant locale qu’internationale, son évolution, les menaces qui pèsent sur les milieux et les espèces, et les actions permettant de les préserver. Ce nouvel espace s’adressera particulièrement aux familles avec enfants dès 7 ans, aux groupes scolaires, aux publics étrangers, aux personnes en situation de handicap mais également aux visiteurs avertis.

Installé au cœur de la Citadelle de Besançon, au rez-de-chaussée de ce qui fut le bâtiment des officiers à l’époque de Vauban, le Naturalium sera composé de six salles d’exposition d’une surface totale de 170 m², répondant à de grandes thématiques autour de la biodiversité :
Salle 1 : Diversité du vivant ; la biodiversité c’est quoi ?
Salle 2 : Classifications et liens de parentés entre espèces ; Tous parents, tous différents ?
Salle 3 : Les Moteurs de la biodiversité ; Pourquoi et comment cela évolue-t-il ?
Salle 4 : L’équilibre des écosystèmes ; Un équilibre, des équilibres ?
Salle 5 : Menaces et sauvegardes de la biodiversité ; Sales temps pour la planète ?
Salle 6 : Histoire de la biodiversité et les sciences en questions ? La recherche sur la biodiversité aujourd’hui

Les modules muséographiques et le mobilier évoquent des formes organiques inspirées de la biodiversité. Un module scénographique évocateur du génome ADN se retrouvera dans différentes salles accueillant tantôt des vitrines, tantôt des éléments muséographiques du multimédia ou des supports de médiation.

Tout au long du parcours, les visiteurs découvriront de nouvelles pièces de collections patrimoniales en zoologie, botanique ou encore en paléonthologie. Des pièces phares seront exposées comme Boris le Tigre de Sibérie, un cœlacanthe (poisson fossile) ou un lynx naturalisé réalisé spécialement pour l’exposition. Des manipulations ludiques, mécaniques et numériques, des projections multimédias et des films agrémenteront le parcours des visiteurs. Les six salles proposeront une alternance d’ambiances immersives (reconstitution d’une prairie franc-comtoise, d’une cabane d’affût ou d’un salon-cuisine restituant l’environnement quotidien) ou instructives permettant ainsi de saisir les enjeux de la biodiversité et les actions possibles à l’échelle individuelle et collective.

Les coloris utilisés sont tous dans une déclinaison de bleus et de verts évocateurs de cette biosphère qui est le berceau de la biodiversité abordée à travers l’exposition.

Des modules ont été spécifiquement pensés pour les malvoyants (moulages de différentes espèces, arbre phylogénique en coupe, …). Une signalétique spécifique destinée à l’orientation des visiteurs Citadelle vers le Naturalium se veut l’amorce du fil conducteur développé dans les espaces intérieurs et reprend donc l’esthétique de la structure hélicoïdale en acier et lamelles de bois évocatrice du génome ADN. Des modules complémentaires sur la thématique de la biodiversité seront installés dans les autres espaces du Muséum (jardin zoologique, P’tite Ferme, Insectarium et Noctarium) et une exposition itinérante sera développée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire