Un début encourageant pour le franc pour la protection de la nature au Zoo de Bâle

Le don facultatif d’un franc pour la protection de la nature, récemment introduit par le Zoo de Bâle, est bien accueilli par les visiteurs. Ainsi, CHF 115 000.- ont été collectés de juillet à octobre 2016 en faveur de la protection de la nature. Comme précédemment annoncé et après avoir adapté les tarifs d’entrée, le Zoo révisera également les tarifs des abonnements à compter du 1er janvier 2017.

© Zoo de Bâle
© Zoo de Bâle

Le 1er juillet 2016, le Zoo de Bâle introduisait un don facultatif d’un franc pour la protection de la nature (CHF 1.00) dont les visiteurs pouvaient s’acquitter avec le prix de leur billet d’entrée. Cette initiative devrait une fois de plus renforcer l’engagement du zoo en faveur de la protection de la nature. Jusqu’ici, entre CHF 100 000.- et 120 000.- étaient reversés chaque année à un fonds consacré aux projets de protection de la nature, grâce à une contribution de CHF 0.15 par billet d’entrée et CHF 1.50 par abonnement annuel. Avec le lancement du franc de protection de la nature, le Zoo de Bâle espère pouvoir sensiblement augmenter cette somme grâce au soutien volontaire des visiteurs. Comme précédemment, une somme de CHF 1.50 par abonnement annuel est reversée au fonds.

Un premier bilan de ce don facultatif d’un franc en faveur de la protection de la nature s’avère déjà positif: les visiteurs du Zoo de Bâle en ont particulièrement bien accueilli l’introduction. La plupart d’entre eux effectuent ce don en faveur de la protection de la nature à l’achat de leur billet d’entrée. Entre début juillet et fin octobre 2016, près de 90% des visiteurs ont versé un franc en faveur de la protection de la nature. Sur cette courte période, CHF 115 000.- ont ainsi été reversés à la protection de la nature, soit autant qu’en une année par le passé.

La protection de la nature – l’un des quatre piliers
«Je suis évidemment ravi qu’autant de visiteurs saluent nos efforts pour la protection de la nature et nous soutiennent par le biais de ce don d’un franc», déclare Olivier Pagan, directeur du Zoo de Bâle. «Poursuivre de manière efficace et cohérente nos initiatives en faveur de la protection de la nature est autant un devoir qu’une motivation essentielle. La protection de la nature et des espèces est, avec la détente, l’éducation et la recherche, l’un des piliers essentiels du Zoo de Bâle en tant qu’établissement dirigé à des fins scientifiques. Je souhaite sincèrement remercier tous ceux qui nous soutiennent dans cet effort.»

Le Zoo de Bâle soutient actuellement dix projets de protection de la nature dans le monde entier (voir www.zoobasel.ch). Certains de ses projets, comme le projet rhinocéros d’Assam en Inde, sont soutenus depuis des années. Le Zoo de Bâle contribue ainsi à la protection et à la préservation à long terme des habitats naturels, de leurs animaux et de leurs plantes. Au-delà, le Zoo de Bâle s’engage dans plus de 40 programmes internationaux d’élevage et de conservation en faveur des espèces menacées et dirige lui-même cinq projets d’élevage.

Les tarifs des abonnements ont été révisés
Dès le 1er juillet 2016, le Zoo de Bâle augmentait légèrement le prix des billets d’entrée. Ainsi, un billet adulte coûte désormais CHF 20.- (et non plus CHF 18.-) et un billet enfant revient à CHF 9.- (et non plus CHF 7.-). Comme le zoo l’avait déjà annoncé le 29 juin 2016, le prix des abonnements annuels augmentera lui aussi modérément à compter du 1er janvier 2017, et cela dans une mesure comparable à celle des billets d’entrée. Ainsi, un abonnement individuel adulte coûtera désormais CHF 90.- (au lieu de CHF 80.-) et un abonnement familial reviendra à CHF 160.- (au lieu de CHF 140.-). Des informations détaillées relatives aux nouveaux tarifs sont disponibles dans la liste ci-jointe ainsi que sur le site du Zoo de Bâle (www.zoobasel.ch).

Le Zoo de Bâle n’avait pas augmenté les tarifs des billets d’entrée et des abonnements depuis le 1er janvier 2009. Depuis cette date, le zoo propose différents nouveaux espaces et offres complémentaires aux visiteurs. Citons par exemple l’ouverture du pavillon Geigy dédié aux grands singes et la rénovation du restaurant du zoo. Tembea, le nouvel espace des éléphants, ouvrira ses portes au public le 16 mars 2017. Toutes ces nouveautés génèrent des frais d’exploitation et d’entretien qui doivent être couverts. Il convient néanmoins de souligner que ces tarifs restent très abordables comparativement aux autres établissements suisses et internationaux.

Abonnements annuels 2017 *

Abonnement individuel adulte : 90.-
Abonnement famille : 160.-
Abonnement parent seul : 110.-
Abonnements grands-parents : 160.-
AVS femmes à partir de 64 ans/AVS hommes à partir de 65 ans/AI : 70.-
Écoliers, apprentis et étudiants (jusqu’au 25e anniversaire) : 50.-

*Les nouveaux abonnements (valables à compter du 1er janvier 2017) seront disponibles à partir du 6 décembre 2016.

Tarifs des billets d’entrée (depuis le 1er juillet 2016)

Adultes de 25 à 61 ans : 21.- *
AI/ AVS dès 62 ans : 19.- *
Jeunes de 16 à 24 ans : 15.- *
Enfants de 6 à 15 ans : 10.- *
Familles (deux adultes avec leurs enfants de moins de 20 ans) : 43.- *

*Les prix comprennent le don d’un franc pour la protection de la nature.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire