Des naissances au Zoo des enfants du Zoo de Bâle

Début novembre, deux naissances ont eu lieu chez les lamas du Zoo des enfants. Deux femelles lamas ont mis bas le même jour. Depuis mi-décembre, un taurillon partage également la vie des zébus nains. Les petits des lamas et ceux des zébus nains ne sont pas équipés de la même manière pour affronter le froid qui règne actuellement.

Les deux bébés lamas sont nés le 2 novembre. Novio, au pelage brun, est le fils de Nala (2 ans), et Nabo, au pelage plus clair, est le fils de Saphira (6 ans). Tous deux ont pour père l’étalon Salvajo (12 ans). C’est tôt dans la matinée que les soigneurs ont découvert Novio dans l’étable où il venait à peine de naître. Saphira a donné naissance à son petit dans la soirée de ce même jour. Les soigneurs n’attendaient pas cette dernière naissance avant plusieurs jours encore. Il est probable que la femelle ait été motivée par la mise bas de sa collègue.

© Zoo de Bâle

Un pull en laine pour le lama
Actuellement, les demi-frères batifolent ensemble dans l’enclos et ont déjà commencé à mesurer leur force au cours d’affrontements ludiques. Habitants des hauts-plateaux, les lamas sont habitués aux fortes variations de température et font preuve d’une grande capacité d’adaptation. Leur robe laineuse les protège du froid.

Une coupe courte pour le zébu nain
Les zébus nains, qui sont des animaux domestiques tropicaux, aiment la chaleur. Si leur fourrure est un peu plus épaisse en hiver, leurs poils courts ne les protègent pas suffisamment du froid par les faibles températures que nous connaissons actuellement. Les soigneurs adaptent la durée des sorties des zébus nains dans l’enclos extérieur en fonction de la météo. Ils surveillent également l’apparition de plaques de glace pour leur éviter une éventuelle chute. Le veau, né de Fausta (6 ans) dans la soirée du 15 décembre, ne semble néanmoins pas particulièrement incommodé par le froid. Il bondit avec tant de détermination qu’il n’a pas l’occasion de ressentir le froid. L’heureux papa de ce jeune turbulent est Baijan (15 ans).

© Zoo de Bâle

Une diversité de couleurs typiques des espèces domestiquées
Les zébus nains comme les lamas se distinguent par la variété de leurs couleurs. Il s’agit ici d’une caractéristique typique des animaux domestiqués, les espèces sauvages affichant à l’inverse des couleurs plus discrètes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire