Le Domaine de Thoiry présente ses petits à petits prix pour bien commencer la saison !

Pour sa réouverture annuelle, samedi 4 février 2017, l’équipe du Domaine de Thoiry est heureuse de présenter les nombreux petits nés au cours de la fermeture hivernale. Des loutrons aux panthères de Chine, en passant par les capybaras, les watusis et les autruches, ils sont tous aussi attendrissants les uns que les autres !

©Arthus Boutin / Domaine de Thoiry

Des petits prix pour venir au gré de ses envies!
Le Domaine de Thoiry baisse ses tarifs et propose un nouveau Pass annuel «Thoiry Pass’», à 38 € pour les adultes et 32 € pour les enfants. Ces tarifs exceptionnellement bas ont été adoptés pour que le Domaine de Thoiry, sortie familiale par excellence, soit accessible à tous ceux qui souhaitent venir profiter régulièrement d’une parenthèse de nature, observer les animaux du parc et voir et revoir les petits !

Une naissance rarissime en toute discrétion…
À la fin du mois de septembre dernier, l’une des deux femelles panthères de Chine du Nord, a donné naissance à deux boules de poils. Bien cachés par leur mère dans leur maison chauffée, les petits n’ont pu être bien observés par l’équipe animalière que quelques semaines plus tard. Ce n’est que maintenant, ayant atteint l’âge de gambader, que les deux jeunes panthères commencent à s’aventurer avec leur mère dans leur parc extérieur. Il s’agit de la première portée de Yuki, femelle de 5 ans, et de Bhutan, mâle de 6 ans.

Dans le monde en 2016, seulement quatre individus appartenant à cette sous-espèce sont nés en parcs animaliers dont les deux bébés du Domaine de Thoiry !

La panthère de Chine du Nord est l’une des neuf sous-espèces de panthères qui existent. On la trouve, contrairement à ce qu’indique son nom, dans l’Est et le Centre de la Chine. Son aire de répartition s’étend sur huit provinces, allant du nord du Hebei au Tibet. Les rares études menées ont permis une estimation de la population sauvage à moins de 500 panthères, vivant sur de petites zones ne regroupant jamais plus d’une cinquantaine d’individus. À court terme, ce félin est donc menacé de disparition dans la nature à cause de la fragmentation extrême de son habitat.

… Des louttrons très mignons…
À quelques jours de Noël, ce sont six adorables loutrons d’Asie qui ont pointé le bout de leurs nez dans leur abri!
Les bébés (trois mâles et trois femelles) pourront très bientôt être observés avec Yumé, leur mère âgée de 7 ans, et Kuru, leur père de 5 ans. Taquine et très joueuse, la loutre d’Asie – aussi appelée loutre cendrée – vit principalement dans le sud-est asiatique. Il s’agit de la moins grande des 13 espèces de loutres qui, contrairement à ses cousines, ne possède que de courtes griffes et des pattes à peine palmées. Actuellement considérée comme «Vulnérable» selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), la population de loutres d’Asie est particulièrement sensible à la pression anthropique et à la pollution.

©Arthus Boutin / Domaine de Thoiry

… Et d’autres petits…
Dans le Zoo qui se parcourt à pied, les capybaras – plus gros rongeurs du monde – ont vu s’agrandir leur groupe avec deux naissances en décembre dernier. Cette espèce vit en groupes au sein desquels un adulte est souvent
désigné pour s’occuper de tous les jeunes. Ainsi, il n’est pas rare qu’une femelle nourrisse d’autres bébés que les siens.

Dans le Safari, qui se découvre en voiture, ce sont un watusi et quatre autruchons de plus qui profitent désormais de l’espace offert par la Plaine africaine.

©Arthus Boutin / Domaine de Thoiry

… Sans oublier les ados!
Nazca, la petite ourse à lunettes, a bien grandi et a quasiment atteint la taille de sa mère, Mamacocha. Bien moins timide que lors de ses premières sorties, Nazca est désormais d’une agilité remarquable. En quelques secondes seulement elle monte au sommet des plus hauts arbres de son parc, sous l’œil attentif de Mamacocha qui veille toujours à ce que Chaparri, son père, ne s’approche pas trop près d’elle !

Au sein du Zoo, du haut de la passerelle, les visiteurs peuvent toujours observer les deux lynx, Dolina & Lasko, nés l’été dernier.

Enfin, les jeunes hyènes continuent de grandir auprès de Shenzi, leur mère. Leur pelage, noir les premiers mois, commence tout juste à s’éclaircir, laissant entrevoir les tâches propres à leur espèce. Cette belle naissance permet aux visiteurs de découvrir sous un jour attendrissant ces animaux à la mauvaise réputation. Conquis, ils ont d’ailleurs été nombreux à voter sur la page Facebook du Domaine de Thoiry pour choisir leurs noms : Nakuru et Nyeri!

©Arthus Boutin / Domaine de Thoiry

Informations pratiques
Du samedi 4 février au dimanche 12 novembre
– En février et mars : ouvert du mercredi au dimanche
– Du mercredi 29 mars au dimanche 12 novembre : ouvert tous les jours de la semaine

Informations, conditions des offres spéciales et horaires disponibles sur www.thoiry.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire