Le vautour fauve reprend ses quartiers au Maroc

Cinq vautours fauves ont été relâchés le mardi 7 février à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides.

© Jardin Zoologique de Rabat

Parallèlement à la Journée mondiale des zones humides, Dr Abdeladim Lhafi a procédé à une opération de lâcher de cinq vautours fauves dans le site naturel de Jbel Moussa.

Retrouvés par des citoyens durant la période de migration, ces vautours fauves sont des individus qui n’ont pas pu continuer leur migration car blessés ou fatigués. Remis aux HCEFLCD (Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification) puis pris en charge par le Jardin Zoologique de Rabat avant d’être relâchés dans la nature. Les organisateurs de cette opération espèrent que ces individus seront le noyau fondateur pour une nouvelle colonie nicheuse au Maroc.

© HCEFLCD

Les vautours peuplaient anciennement ces régions mais ont depuis quasi disparu dans cette partie du Maroc. Ce programme de réintroduction du vautour fauve est un symbole fort de l’engagement du HCEFLCD et du Jardin Zoologique de Rabat dans la réhabilitation de la faune sauvage à travers la réintroduction des espèces ayant disparu de la nature au Maroc.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire