Un crocodile du zoo de Tunis tué à coups de pierres par des visiteurs

Un groupe de visiteurs s’est pris à un crocodile au zoo du Belvédère à Tunis dans l’après-midi du mardi 28 février 2017 causant la mort de l’animal.

Un groupe de visiteurs du zoo a lancé des grosses pierres sur la tête du crocodile, ce qui a provoqué une hémorragie interne ayant causé sa mort.

La municipalité de Tunis a condamné ce “comportement sauvage” selon un communiqué rendu public sur sa page Facebook. L’annonce a été accompagnée par des photos du crocodile ensanglanté.

Attention, certaines photos peuvent heurter les plus sensibles.

Le comportement de nombreux visiteurs du zoo du Belvédère, situé dans un grand parc du centre de Tunis, est régulièrement dénoncé sur les médias et les réseaux sociaux. L’an dernier, une pétition circulait pour dénoncer le manque de sécurité et de salubrité. Les enclos sont inondés de détritus alimentaires et plastiques jetés par les visiteurs.

Ben Cheikh Ahmed, journaliste et femme politique tunisienne, dénonce cet acte :

J’ai contacté la déléguée d’El Menzah qui m’a informée que l’acte barbare avait été commis hier soir et qu’après autopsie pratiquée sur le crocodile, il semblerait qu’il ait été attaqué en fin de journée à coups de pierres et qu’il ait eu cette hémorragie qui lui a été fatale, il semblerait aussi qu’il ait essayé de se réfugier sous l’eau où il a absorbé beaucoup d’eau dans ses poumons. Il est décédé en souffrance.

Le comble c’est qu’il ne s’agit pas du premier crime. Quelques mois auparavant, un phoque a subi le même triste sort. Des visiteurs du quartier voisin, en quête de sensation, sans éducation, qui parfois ne payent même pas les droits d’entrée, viennent saccager et se défouler sur de pauvres bêtes. ils viennent en fin de journée, car il y a moins de personnel et de gardiens.

Depuis le mois de septembre, j’ai assisté à au moins deux réunions de coordination, qui avaient été organisées au siège de la délégation d’El menzah ( plus une réunion sur les lieux), en vue de trouver des solutions notamment aux commerces anarchiques, aux détritus quotidiens qui s’amoncellent, aux soûlards qui viennent jeter leurs immondices et faire leurs besoins à kobbet el hwa, et au problème de sécurité (braquages, harcèlement etc). Depuis le mois de septembre dernier toutes, les autorités font de leur mieux, mais n’arrivent pas à canaliser les actes de vandalisme et les comportements inciviques des visiteurs.

Nous avons convenu, Mme la déléguée et moi même de convoquer une réunion urgente en début de semaine, de faire impliquer les autres députés de la région, ainsi que le gouverneur de Tunis et de convoquer toutes les autorités intervenantes dans ce parc, en vue de mettre en place un plan d’action d’urgence pour sauver le belvédère et le Zoo de Tunis.

Je recommande notamment de renforcer la sécurité et d’installer des barrières de sécurité en plexiglas, ainsi que l’installation des caméras de sécurité.

1 commentaire sur Un crocodile du zoo de Tunis tué à coups de pierres par des visiteurs

  1. Le parc zoologique du Belvédère fermera ses portes dès la fin des vacances en cours, pour travaux de maintenance, c’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Environnement Riadh Mouakher, qui a rendu visite, ce jeudi 2 mars 2017, au parc, après la mort du crocodile.

    Nouvelle vidéo polémique postée le 2 mars. Des garçons jouent avec le rhinocéros

Laisser un commentaire