Ouverture du Naturalium, nouvel espace de la Citadelle de Besançon entièrement dédié à la biodiversité

En présence de M. Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, M. Lionel François, conservateur et chef du projet Naturalium, M. Yves Amand et M. Laurent Sick, directeurs associés de KASCEN en charge de la scénographie, le Muséum de la Citadelle de Besançon a inauguré le lundi 22 mai 2017, journée mondiale de la biodiversité, le Naturalium, un nouvel espace entièrement consacré à la biodiversité.

Installé au cœur d’un monument inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le Naturalium répond, dans une scénographie immersive et accessible à tous, aux grandes questions et enjeux actuels : comment évolue le Vivant ? Quels sont les liens de parenté entre espèces ? Et surtout, qu’est-ce que la biodiversité et quelles sont les menaces qui pèsent sur elle ?

© Citadelle de Besançon

Avec une structure ADN comme fil rouge, le parcours joue sur les sensations et les impressions, faisant du visiteur un acteur d’aujourd’hui. L’exposition est constituée entre autres des collections zoologiques, botaniques et paléontologiques du Muséum, d’un arbre phylogénétique mais aussi de maquettes, de vidéos et de dispositifs pédagogiques et interactifs… Le Naturalium suit la démarche culturelle et scientifique du Muséum de Besançon, sensible depuis longtemps à la préservation de la biodiversité, à la conservation d’espèces en voie de disparition et à la sensibilisation des publics aux menaces qui pèsent sur ces dernières.

Le Naturalium s’inscrit donc comme le futur espace central d’informations sur ce qui fait la raison d’être de ce Musée de Sciences naturelles.

En symbiose avec les collections vivantes et les différents espaces du Muséum (le Zoo, l’Aquarium, l’Insectarium et le Noctarium), le Naturalium constitue une véritable introduction à l’ensemble du Muséum.

Dans une approche citoyenne et un propos scientifique loin du discours préconçu, cet espace explore la richesse de la biodiversité – les écosystèmes, les espèces, l’Homme y compris –  et son évolution dans le temps et dans l’espace.

La biodiversité en danger
Aujourd’hui, les scientifiques sont unanimes : les écosystèmes se modifient bien plus vite depuis quelques siècles. Destruction et morcellement des habitats naturels, introduction d’espèces invasives, surexploitation des ressources, pollutions, braconnage et surpêche, c’est la biodiversité dont l’Homme fait partie qui est en danger aujourd’hui, au risque de conduire à une crise d’extinction majeure.

Pourquoi est-elle indispensable?
La biodiversité, c’est la faune et la flore et les relations complexes qui relient l’ensemble. Elle régule les ressources naturelles telles que l’air, les sols, l’eau. C’est donc un vaste système indispensable à notre vie qui est fragilisé par nos excès.

Aux problèmes leurs solutions
Plus que d’exposer les menaces qui pèsent sur la biodiversité, le Naturalium éclaire aussi ses visiteurs sur les moyens de préserver cette biodiversité , sur les contributions possibles à différentes échelles dont, avant tout, l’échelle individuelle.

Le Naturalium répond aux questions et aux enjeux actuels dans une scénographie immersive accessible à tous dès l’âge de 7 ans.
En adéquation avec trois de ses grandes missions que sont la diffusion des connaissances, la conservation et la présentation du patrimoine scientifique et naturel, le Muséum se trouve directement concerné par les enjeux de la biodiversité. Il a ainsi à coeur de sensibiliser ses nombreux publics à la richesse de la biodiversité tant locale qu’internationale, son évolution, les menaces qui pèsent sur les milieux et les espèces et les actions permettant de les préserver. Ce nouvel espace s’adresse particulièrement aux familles avec enfants dès 7 ans, aux groupes scolaires, aux publics étrangers, aux personnes en situation de handicap mais également aux visiteurs avertis.

© Jacky Renard

Le visiteur pourra redécouvrir la nature à travers six espaces:
• Espace 1 : La biodiversité, c’est quoi ?
Et vous, que vous inspire ce mot ? Nous entendons souvent parler de la biodiversité mais savons-nous vraiment la définir ? Économistes, philosophes, politiques, industriels, militants et citoyens… Chacun possède sa propre vision de la biodiversité selon sa sensibilité, son métier, sa culture. Les scientifiques considèrent la diversité des êtres vivants selon trois niveaux : la diversité des écosystèmes, la diversité des espèces et la diversité des individus. Ces différents niveaux sont étroitement liés et évoluent dans le temps et dans l’espace. Le Naturalium explore les connaissances scientifiques afin de nous éclairer sur l’origine, le fonctionnement et la sauvegarde de la biodiversité

• Espace 2 : Comment classer pour mieux comprendre ?
Devant la grande diversité des êtres vivants, l’Homme trie, classe et range ce qui l’entoure pour le reconnaître, le comprendre et organiser sa vision du monde.

• Espace 3 : Comment évolue le Vivant ?
Les scientifiques classent les êtres vivants selon leurs liens de parenté. Ils montrent ainsi l’évolution des espèces. De la bactérie à l’ortie en passant par l’Homme, tous dérivent d’ancêtres communs, les premiers êtres vivants à partir desquels ils ont tous évolué.

• Espace 4 : La prairie : un ou des écosystèmes ?
Le principe de l’évolution des êtres vivants est intimement lié à l’environnement. Tout organisme dépend de son habitat (température, vent, reliefs…) et des êtres vivants qui l’entourent : tous ces éléments constituent un écosystème.

•Espace 5 : Menaces sur la biodiversité
Comment notre vie impacte et dépend de la biodiversité ? La biodiversité nous fournit une grande variété de nourriture, de tissus, de médicaments… De plus, elle régule les cycles naturels et la qualité de l’air, des sols et de l’eau : des éléments vitaux pour nous.

•Espace 6 : La biodiversité avant, pendant et après l’humanité ?
Vivons-nous une grande crise d’extinction ? Il y a plusieurs millions d’années, des disparitions massives et rapides d’espèces se sont déjà produites sur Terre. Elles ont toujours été suivies d’une grande diversification de la biodiversité.

Pourquoi le Naturalium s’appelle-t-il le Naturalium?
Le nom déposé de Naturalium vient du latin « naturalia », désignant les créatures et les objets naturels présents dans les cabinets de curiosité des XVI e et XVII e siècles. Aujourd’hui, le terme de « naturalia » est détourné de sa définition première et utilisé pour nommer les artefacts* issus du monde végétal et animal vivant et/ou disparu.

Pour toutes informations: www.citadelle.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire