TER SNCF et le Musée océanographique de Monaco s’engagent pour l’écomobilité

Afin de développer l’écomobilité, TER SNCF et le Musée océanographique de Monaco ont développé un partenariat incitant le grand public à utiliser le train pour se rendre au musée.

Ce partenariat prend la forme d’un forfait « TER + Musée océanographique », s’adressant aux familles composées de 2 adultes et de 2 enfants de moins de 16 ans. Les billets permettent ainsi un trajet aller-retour au départ des gares des Alpes-Maritimes à destination de Monaco ainsi qu’un accès au Musée océanographique* (comprenant les collections historiques, les aquariums et la toute nouvelle exposition Borderline de Philippe Pasqua).

Préférer le train à sa voiture, c’est faire un choix énergétique efficace pour lutter contre les changements climatiques.

Au programme : observer les espèces étonnantes de la Méditerranée, s’émerveiller devant l’incroyable diversité des habitants du récif corallien, frissonner devant le monumental Lagon aux requins… tout en limitant son empreinte carbone !

Quel est le prix de ce forfait ?
Deux tarifs sont appliqués en tenant compte de la période estivale :
• Toute l’année sauf aux mois de juillet et août = 55€ par forfait
• En juillet et août = 69€ par forfait.

Les forfaits sont vendus aux guichets de toutes les gares de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, sur les automates des Alpes-Maritimes ainsi que sur la boutique en ligne du site internet TER PACA ou de l’application TER Mobile** depuis le 30 mai 2017.

*Ce forfait est valable un jour, en seconde classe, pour le parcours ferroviaire et utilisable le même jour pour la visite du musée.
** Jusqu’au 2 juillet, date d’arrêt de l’application TER Mobile.

A propos du Musée océanographique de Monaco
Construit à flanc du rocher mythique de Monaco, le Musée océanographique veille sur les océans depuis plus d’un siècle. Créé par le Prince Albert Ier, trisaïeul de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, il fut conçu dès l’origine comme un Palais entièrement dédié à l’Art et à la Science.

De l’ornement des façades à celui des salles, tout dans l’architecture du Musée évoque le monde marin. Depuis son inauguration le 29 mars 1910, ce Temple de la Mer, dont 6.500 m² sont ouverts au public, s’impose comme une référence au niveau international. Culminant à 85 mètres au-dessus des flots, il propose une plongée éblouissante à la découverte de plus de 6000 spécimens et se présente comme un lieu d’échange et de culture, où se confrontent les expériences autour de la protection des océans, patrimoine commun de l’humanité.

Des aquariums aux collections d’Histoire Naturelle, en passant par le Lagon aux requins et l’Ile aux tortues sur la terrasse panoramique, le Musée offre aux visiteurs la possibilité unique d’apprendre à connaître, aimer et protéger les océans.

Renouvelant son engagement à la fois pour la connaissance scientifique et la création contemporaine, le Musée ouvre ses portes à l’Art de notre temps pour créer un dialogue plein de vie entre les œuvres, les collections du Musée et l’aquarium, et faire découvrir ses trésors sous un angle renouvelé. Depuis 2010, une impulsion nouvelle y a été donnée en demandant à des artistes contemporains renommés d‘enrichir le thème de la protection des océans par l’originalité de leurs regards. Ce fut le cas pour Damien Hirst (2010), Huang Yong Ping (2010), Mark Dion (2011), Marc Quinn (2012) mais aussi un collectif d’artistes chinois qui a présenté « On Sharks & Humanity » en 2014 avec Parkview Arts Action, et plus récemment la grande exposition Taba Naba (2016) dédiée à l’art aborigène et océanien. En ce moment et jusqu’au 30 septembre, c’est l’exposition « Borderline » de Philippe Pasqua qui investit le Musée avec 12 œuvres de taille hors-norme.

Joyau monumental voulu par un Prince visionnaire, le Temple de la Mer est aujourd’hui l’une des pièces maîtresses de l’identité monégasque. Avec en moyenne plus 650.000 visiteurs par an, il figure comme l’un des poumons d’attractivité de la Principauté et participe pleinement à son rayonnement tant sur le plan scientifique, qu’économique et touristique.

Horaires :
– Mai, Juin : de 10h00 à 19h00
– Juillet, Août : de 9h30 à 20h00
– Septembre : de 10h00 à 19h00
– Octobre, Novembre, Décembre : de 10h00 à 18h00
Ouvert tous les jours, sauf week-end du Grand-Prix – samedi 27 et dimanche 28 mai 2017 – et le 25 décembre.

Pour toutes informations: www.oceano.mc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire