La Serre des Minus : rendez-vous avec les plus petits singes de la planète au Safari de Peaugres

Le Safari de Peaugres, plus grand parc animalier d’Auvergne-Rhône-Alpes, annonce l’ouverture de son tout nouvel espace : la Serre des Minus. Dédiée aux plus petits singes de la planète, elle permet aux ouistitis pygmées, tamarins lions et autres tamarins empereurs d’évoluer dans un décor de forêt luxuriante.

© Safari de Peaugres

Une nouvelle expérience pleine d’acrobaties
Petits et grands sont invités à se plonger dans un tout nouvel univers, au cœur d’une serre de verre de 450 m² et de 8 mètres de hauteur.

Là, les petits singes et un tatou bénéficient d’un tout nouveau terrain de jeu fait de branches, cordages, poutres, ponts suspendus et cachettes en tout genre mais aussi d’une température optimale oscillant toute l’année entre les 22° et 25°. Au cœur d’un îlot central, une immense souche d’arbre est installée au sein de laquelle petits et grands sont invités à pénétrer. De là, ils pourront observer en toute discrétion les singes en liberté.

Une cascade vient parfaire le décor et l’ambiance tropicale de ce nouvel habitat des Minus.

Zoom sur les nouveaux occupants de la Serre des Minus
Au sein de ce nouvel espace, le Safari de Peaugres a souhaité regrouper tous les petits singes d’Amérique du Sud en leur offrant une aire de jeux et d’acrobaties exceptionnelle. Ne dépassant pas les 700 grammes pour les plus costauds d’entre eux, le groupe de Minus sera constitué de tamarins lions, tamarins empereurs, tamarins pinchés, ouistitis pygmées et sakis.

Le tamarin lion doit bien évidemment son nom à sa crinière flamboyante, ne manquant pas de rappeler le roi des animaux. Originaire du Brésil, il vit en petite famille et se nourrit essentiellement de fruits et d’insectes. En voie d’extinction dans la nature, l’animal fait l’objet de différents programmes de réintroduction.

© Arthus Boutin

De la même famille, les tamarins empereurs tirent leur nom de leurs grandes moustaches caractéristiques. Plus petits que leurs cousins lions, les nouveau-nés pèsent seulement 45 grammes et ne dépassent pas les 500 grammes à l’âge adulte.

© Arthus Boutin

Vivant en groupe de 2 à 15 individus, les tamarins pinchés mesurent entre 21 et 26 cm et sont reconnaissables à leur crête blanche qui part du dessus du crâne et se poursuit jusqu’aux épaules. Monogames, les tamarins pinchés ont élaboré un système de coopération, où des « helpers » aident à l’élevage des jeunes primates nés des différents couples du groupe.

© Arthus Boutin

Les ouistitis pygmées représentent les plus petits singes du monde et pèsent au maximum 130 g. Lorsqu’ils viennent au monde, leur poids correspond à 20% du poids de leur mère, ce qui représente à échelle humaine à un beau bébé de 12kg!

© Arthus Boutin

Les sakis à tête blanche se caractérisent par leurs longues pattes arrières leur permettant d’être d’excellents acrobates. Diurnes et arboricoles, leur régime alimentaire est composé de fruits et de feuilles, mais aussi de petits mammifères comme les rongeurs et les chauves-souris.

© Arthus Boutin

Deux nouvelles espèces d’Amériques du Sud
A l’entrée de la Serre, deux nouvelles espèces originaires d’Amérique du sud, souvent méconnues du grand public, ont également fait leur entrée au Safari de Peaugres : les chiens des buissons et les coatis. Si les chiens des buissons sont aussi à l’aise sur terre que dans l’eau, les coatis sont, eux, d’excellents grimpeurs.

Pour toutes informations: www.safari-peaugres.com

1 commentaire sur La Serre des Minus : rendez-vous avec les plus petits singes de la planète au Safari de Peaugres

Laisser un commentaire