Naissance de plusieurs animaux originaires de Madagascar au Zoo de Lyon

Une naissance de lémurien rarissime
Depuis quelques jours, le Zoo de Lyon compte dans ses rangs un nouveau pensionnaire : un grand Hapalémur (primate dont l’espèce est originaire de Madagascar) qui est né mi-mai. Le couple de parents arrivé en 2015 au zoo de Lyon, s’est reproduit pour la première fois.

Cette naissance est à la fois exceptionnelle et importante, car le grand Hapalémur est en danger critique d’extinction dans la nature. On ne compte que 23 animaux en captivité dans les zoos mondiaux. Chaque naissance est donc un grand événement d’autant qu’en sept ans, seuls sept petits ont vu le jour en captivité.

© Ville de Lyon

Des éclosions de tortues
En plus du lémurien, ce sont quatre petites tortues radiées qui sont nées au cours des dernières semaines au Zoo de Lyon. Pour cette espèce, également en danger critique d’extinction, chaque naissance est une réussite car sa reproduction nécessite un suivi rigoureux. Pour preuve, en un an, douze éclosions ont eu lieu en Europe, dont quatre à Lyon.

La femelle grand Hapalémur et son petit sont visibles dans leur enclos, en compagnie du mâle. En revanche les tortues sont encore trop petites pour être sorties avec le groupe d’adultes qui lui est visible dans son enclos.

© Ville de Lyon

Le Zoo de Lyon s’engage à Madagascar
Le Zoo de Lyon ne se contente pas d’accueillir et de reproduire ces espèces malgaches, il apporte également un soutien financier à l’association Help Simus qui œuvre sur le terrain à Madagascar pour la protection des écosystèmes et des populations humaines et animales dans l’aire de répartition du grand Hapalémur.

La faune malgache est l’une des plus fragiles et menacées de la planète. Le Zoo de Lyon accueille en son sein six espèces malgaches, cinq lémuriens et un reptile, dont quatre d’entre elles sont en danger critique d’extinction.

© Ville de Lyon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire