Ouverture d’une nouvelle grande savane pour les girafes et les zèbres au Zoo d’Anvers

Maintenant que les buffles du Cap et les oiseaux sont complètement habitués à leur nouvelle savane, les girafes et les zèbres de Hartmann du Zoo d’Anvers reçoivent, à leur tour, leur nouvelle Savane avec deux fois plus de place pour gambader. Ces deux espèces vont donc désormais cohabiter l’une avec l’autre, ce qui promet d’être passionnant. Divers postes d’observation permettent aux visiteurs d’admirer cette Savane. Le Zoo compte ainsi une nouvelle section.

© ZOO Antwerpen / Jonas Verhulst

La coordinatrice Patrick déclare : « Il y a de nouveau pas mal d’animation du côté du Temple égyptien. Outre les éléphants, nous avons maintenant le plaisir de voir gambader des girafes et des zèbres dans la grande Savane. Les voir chercher ensemble de l’ombre sous les arbres par une chaude journée d’été, comme en pleine savane africaine, est un très joli spectacle.« 

Les girafes et les zèbres réunis
Les trois girafes femelles Clea, Buna et Ballysallagh vivent ensemble au Zoo d’Anvers. Malheureusement, le Zoo a perdu une des dames du groupe, Dana. Elle est décédée le week-end dernier à l’âge de 20 ans.

Pour la première fois, les girafes partagent leur demeure au Zoo d’Anvers avec une autre espèce : les zèbres des montagnes. Ceux-ci sont reconnaissables au petit morceau de peau qui pend à leur gorge. Le zèbre des montagnes de Hartmann est une espèce vulnérable. On ne recense plus que 9.000 individus dans la nature et peu de naissances dans les parcs animaliers. Le Zoo d’Anvers apporte sa petite contribution au maintien de cette espèce en hébergeant un bon groupe reproducteur. Hero, le mâle reproducteur, a engendré des descendants avec les deux femelles Luena et Laya. Deux jeunes femelles sont ainsi nées en 2016 : Rosalie et Roselinde.

© ZOO Antwerpen / Jonas Verhulst

Un temple magnifique
Le Temple égyptien vient d’être restauré et comme c’était le cas jadis, les étables intérieures des gracieuses girafes sont installées dans l’arrondi du temple. Les girafes vont pouvoir bientôt découvrir la grande fenêtre coulissante que l’on peut ouvrir à 2,5 mètres de haut. Les girafes pourront ainsi assouvir leur curiosité et passer leur tête à travers la fenêtre pour épier les visiteurs. Et les visiteurs seront ainsi encore plus près des animaux. Les écuries intérieures des zèbres sont disposées dans la nef latérale du Temple égyptien.

Les écuries historiques et rénovées des lamas se trouvent, quant à elles, de l’autre côté de la Savane, contre le mur extérieur du Zoo. Elles sont désormais utilisées à des fins logistiques : c’est ici que sont en effet entreposés le foin, l’herbe, les branches, les écorces d’arbre, les caisses de transport et le matériel d’entretien.

© ZOO Antwerpen / Jonas Verhulst

Une belle perspective d’avenir
Cette Savane est promise à un avenir très prometteur. Elle se situe dans le prolongement de la zone près du Bâtiment des bovidés et des anciennes porcheries. Pour le moment, les jeunes visiteurs peuvent s’y défouler car cet espace est transformé, pour la saison, en une gigantesque plaine de jeux de singes proposant des activités de grimage, de bricolage, un point photo avec un sympathique singe géant, un pont de singe, des palmiers d’escalade, des visites guidées gratuites, des ateliers de tai-chi et un jeu de pistes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire