Le Zoo d’Olmen fermé par le ministre flamand du bien-être animal

Le zoo d’Olmen doit fermer ses portes immédiatement. Il s’est vu retirer ce mercredi matin sa licence par le ministre flamand du bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), parce qu’il ne respectait pas les règles en matière de bien-être animal depuis des années. 

Depuis dix ans, le Zoo d’olmen a reçu nombre de recommandations puis de procès-verbaux mais rien ne change, les propriétaires du parc font la sourde oreille.

C’est l’absence flagrante de respect des règles élémentaires du bien-être animal a poussé le ministre à prendre cette décision. Notamment parce que les animaux ne peuvent pas s’abriter quand il pleut et parce que les excréments ne sont pas suffisamment nettoyés.

En outre, les animaux sont entassés dans leur enclos. Résultat: au mois d’août dernier, des singes ont failli être croqués par des lions affamés. Autre exemple: un bébé léopard a été retiré à sa mère pour être exposé dans une cage circulaire et étroite… Sans oublier ces cadavres de poussins retrouvés dans les mangeoires.

Le propriétaire du Zoo, Wim Verheyen, a déclaré que les abus ont toujours été éliminés. Cependant, le ministre et l’Agence flamande pour la protection des animaux ont toujours noté qu’aucune de ces interventions n’avait conduit à de réelles améliorations structurelles.

Le zoo a 60 jours dans tous les cas pour faire appel de cette décision.

Le zoo d’Olmen abrite environ 250 espèces d’animaux dont des ours, des tigres, des lions, des éléphants, des girafes et des zèbres. Il accueille 100.000 visiteurs par an.  Le maire de Balen regrette la menace de fermeture du zoo dans sa ville car il s’agit d’une attraction importante dans la région.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire