La Citadelle de Besançon soutient l’édition du livre « Merveilles des Annamites, la vie dans les montagnes Lao-Vietnamiennes »

Né d’une volonté de faire connaître et de sensibiliser à la conservation de la faune et de la flore laotienne, le livre Merveilles des Annamites est le fruit d’une étroite collaboration entre Camille Coudrat, fondatrice et directrice de l’association Projet Anoulak, Éric Losh, auteur et illustrateur, et Mélanie Berthet, vétérinaire au Muséum de la Citadelle de Besançon. Les ventes de l’ouvrage vont permettre de financer de nouvelles actions pour préserver l’écosystème des vastes forêts millénaires des Annamites.

Les auteurs invitent le lecteur à un voyage immersif au gré des aventures d’une famille laotienne parcourant les montagnes des Annamites. Le long des rivières, au sommet de falaises escarpées ou encore au cœur des forêts de bambous et de la forêt tropicale, le lecteur découvre un monde merveilleux de vie sauvage.

Le livre
L’ouvrage bilingue français-anglais compte une cinquantaine de pages au fil desquelles les illustrations aux couleurs vives alternent avec des paragraphes présentant la faune et la flore endémiques de la région. Chaque étape du récit est illustrée par un paysage tout en profondeur de champ dans lequel évoluent différentes espèces animales et végétales. Le lecteur, par l’éclat des dessins et leur réalisme, est transporté dans une nature en pleine effervescence.

Compréhensible par les plus jeunes qui apprécieront la beauté des images, Merveilles des Annamites introduit des notions écologiques intéressantes pour les adolescents. Les plus grands quant à eux seront séduits par la présentation technique des espèces et le dépaysement offert par les illustrations.

Il y a un an, Camille Coudrat, jeune biologiste française passionnée, avait eu l’idée de ce livre pensé comme une synthèse entre la conservation de la nature et l’art. Pour ce projet scientifique, artistique et pédagogique, la fondatrice de Projet Anoulak a fait appel aux scientifiques membres du bureau de l’association et à Éric Losh, directeur artistique, auteur et illustrateur originaire des Etats-Unis.

L’artiste, après avoir rédigé l’histoire en anglais, a enrichi ce livre de magnifiques dessins, aquarelles, peintures acryliques… Mélanie Berthet, présidente de l’association Anoulak et vétérinaire référente en Europe pour la conservation et la protection des gibbons (espèces présentes au Laos), s’est quant à elle investie avec les membres du bureau dans la relecture, la syntaxe scientifique, l’impression et la vente du livre.

Le petit plus
Pour l’impression de Merveilles des Annamites, l’association a tenu à choisir une imprimerie ayant un processus de fabrication avec le plus faible impact écologique possible. C’est l’imprimerie Simon Graphic d’Ornans (25) qui a été sélectionnée pour son encre écologique et son papier issu de forêts gérées durablement

La genèse du projet
En 2011, après avoir rédigé une thèse sur les espèces du Parc national Nakai-Nam Theun au Laos, Camille Coudrat décide de fonder Projet Anoulak (qui signifie « conservation » en laotien). Cette association française à but non lucratif est dédiée à l’étude et à la conservation de la faune et de la flore des Annamites. Cette chaîne de montagnes située dans la partie continentale d’Asie du Sud-Est, à l’est du Mékong, a été peu explorée par les scientifiques dans le passé, notamment en raison des décennies de conflits politiques. Aujourd’hui, les chercheurs y découvrent de nombreuses nouvelles espèces et une incroyable biodiversité.

Malheureusement, la faune et la flore déjà identifiées – et celles encore inconnues – sont menacées d’extinction. Certaines espèces disparaissent avant même qu’elles n’aient été découvertes. Les principales menaces sont la pratique croissante de la chasse récréative et une demande illégale massive d’animaux sauvages pour la médecine traditionnelle et la nourriture de luxe destinée aux riches urbains. Ce braconnage, en plus de perturber l’écosystème local, affecte directement les populations autochtones. Les principales actions menées par Projet Anoulak pour enrayer ces pratiques sont la recherche scientifique, la protection de l’habitat sauvage, la sensibilisation, la formation et la mobilisation des communautés locales et des générations futures.

Des espèces cousines à découvrir au Jardin zoologique de la Citadelle de Besançon
Le Muséum de la Citadelle abrite plusieurs espèces cousines de celles présentées dans le livre, comme par exemple les :
– Gibbons à favoris roux ;
– Langurs de François ;
– Sangliers des Visayas ;
– Calaos Papous

La Citadelle de Besançon, qui avait déjà aidé cette association à voir le jour, a cette fois-ci apporté un soutien financier pour l’impression et la vente des livres.

Informations pratiques
Le livre est en vente à la boutique de la Citadelle au prix de 17,50 € TTC. Grâce aux dons de parcs zoologiques français qui ont permis de financer les coûts de production, 12 € par livre sont reversés à Projet Anoulak pour de nouvelles actions de préservation des vastes forêts millénaires des Annamites.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire