Les lauréats du concours de dessins Mon fleuve et moi à l’Aquarium du Québec

La Fondation Monique-Fitz-Back a tenu, samedi le 13 mai dernier à l’Aquarium du Québec, une activité de reconnaissance pour les 50 élèves finalistes et lauréats du concours de dessins Mon fleuve et moi. Ces élèves verront leurs dessins exposés sur 11 traversiers à travers la province, à l’Aquarium du Québec et à Sorel-Tracy.

Des jeunes provenant de 8 régions ont participé à la remise de prix de la sixième édition du concours de dessins Mon fleuve et moi organisé par la Fondation Monique-Fitz-Back. © Voltaic photographie S.E.N.C.

Du dessin à la réalité
La sixième édition du concours de dessins Mon fleuve et moi de la Fondation Monique-Fitz-Back aura fait participer 5 100 jeunes entre 6 et 17 ans, répartis dans 96 écoles et 14 régions du Québec. Il s’agit de l’un des plus importants concours de dessins au Québec.

Les murales d’exposition des 50 dessins finalistes et lauréats se retrouveront dès juin et pour une durée d’un an sur 11 traversiers à travers la province, à l’Aquarium du Québec et dans un parc municipal de Sorel-Tracy. Des milliers de québécois et de touristes pourront ainsi découvrir les rêves qu’ont les jeunes en lien avec le fleuve. Parmi les plus populaires : l’observation des baleines, la plongée sous-marine, la pêche, le pilotage d’un navire, les métiers maritimes, les croisières et les sports nautiques tels le kayak ou le kitesurf. La Fondation réalisera d’ailleurs les rêves de près de 10 jeunes, qui verront leur dessin devenir réalité.

Les jeunes sont repartis samedi avec divers prix tels des brunchs-croisières chez Croisières AML, des livres Le Saint-Laurent (éditions Bayard), des gourdes réutilisables, des bourses en argent, une bourse d’études de 2 000 $ offerte par l’Université Laval et une visite des coulisses de l’Aquarium du Québec.

Plusieurs personnalités présentes pour saluer le talent et les rêves des jeunes
Plusieurs partenaires et invités d’honneur ont pris part à l’activité : monsieur Damien Lapointe, président du Syndicat de l’enseignement de Charlevoix, monsieur Claude Mailloux, directeur général du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime, madame Manon Falardeau, agente commerciale à l’Aquarium du Québec, madame Anne Corriveau, conseillère municipale du district de la Pointe-Sainte-Foy, présidente du Comité de toponymie et présidente du Comité de commémoration à l’exécutif de la Ville de Québec, monsieur Robert Masson, directeur général de la Communauté métropolitaine de Québec et monsieur François Bertrand, président-directeur général de la Société des traversiers du Québec.

Les arts pour renforcer le sentiment d’appartenance entre les jeunes et le fleuve
Le projet Mon fleuve et moi comprend un concours de dessins et une trousse pédagogique. L’objectif du projet est de rapprocher les jeunes du fleuve Saint-Laurent, de les informer et de les sensibiliser aux enjeux entourant sa protection, sa mise en valeur et ses multiples usages.

Benoît Mercille, directeur général de la Fondation Monique-Fitz-Back, explique pourquoi l’approche d’éducation à l’environnement par les arts est privilégiée dans les projets de l’organisme : « La rencontre entre l’art et l’éducation, deux leviers de changements, a un impact très puissant chez les jeunes et auprès du grand public. Alors que l’environnement stimule la créativité des jeunes, l’art permet d’éveiller les consciences. Les murales des 50 dessins permettront aux gens de voir le fleuve d’une autre façon, et peut-être de s’en préoccuper davantage. »

Partenaires 2016-2017 de Mon fleuve et moi
L’édition 2016-2017 du projet Mon fleuve et moi est possible grâce à la collaboration de la Communauté métropolitaine de Québec, les Établissements verts Brundtland (EVB-CSQ), la Société de développement économique du Saint-Laurent, le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime, l’Université Laval, l’Aquarium du Québec, Croisières AML, la Société des traversiers du Québec et le Ministère des transports du Québec.

Mission de la Fondation
La Fondation Monique-Fitz-Back a pour mission de promouvoir l’éducation relative à l’environnement et à un milieu sain dans une perspective de développement durable. Depuis sa création en 2006, plus de 50 000 jeunes de 550 établissements ont été sensibilisés au développement durable par les projets de la Fondation, ce qui en fait une des plus importantes organisations dans le domaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire