Naissance d’un lamantin au ZooParc de Beauval

C’est une grande nouvelle à Beauval ; un espoir pour l’espèce ! Après 11 mois et demi de gestation, un bébé lamantin est né il y a une semaine, dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mars.

© ZooParc de Beauval

Durant 4 jours, les équipes ont retenu leur souffle, veillant jour et nuit ce petit qui n’arrivait pas à téter sa mère. Les équipes étaient inquiètes car Femore, cette maman lamantin, a eu beaucoup de mal à s’intéresser à son précédent bébé -le premier- en avril 2014. Elle avait rejeté Mandilo à sa naissance et durant 40 jours, les soigneurs et vétérinaires avaient plongé plusieurs fois par jour pour le nourrir au biberon, avant que celui-ci ne trouve les mamelles maternelles. Sans la mise en place de ce protocole exceptionnel, Mandilo n’aurait pas survécu. Aujourd’hui, c’est un beau jeune mâle qui s’apprête à s’établir dans un autre zoo d’ici la fin de l’année pour fonder une nouvelle famille.

Même si le bébé actuel a mis quelques jours avant de téter, les équipes de Beauval sont désormais confiantes sur ses chances de survie. Les visiteurs peuvent l’observer mettre sa tête sous les nageoires de sa mère pour trouver les tétines qui y sont cachées.

Bientôt un nom…
Traditionnellement, ce sont les soigneurs qui nomment les bébés. Très heureux et surtout soulagés que ce petit se porte bien, ils réfléchissent au nom de cet adorable mammifère aquatique.

Bonne nouvelle pour cette espèce vulnérable
Les seuls lamantins nés en France sont ceux de Beauval : 5 bébés pour cette espèce arrivée en 1997. Des jumeaux ont même vu le jour en 2006, fait unique au monde ! Beauval est fier de cette nouvelle naissance qui participe à la sauvegarde de l’espèce, classée «vulnérable» par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

C’est un mâle. Il mesure environ 1m et pèse 24 kg (le poids de sa mère, Femore, avoisine les 600 kg !!) Espèce rarissime en France, Beauval accueille 2 femelles et 5 mâles, dont le bébé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire