Le Zoo de La Flèche étend son parc de 4 hectares supplémentaires et accueille plus de 10 nouvelles espèces

Le Zoo de La Flèche lève le voile sur une nouveauté hors norme, qui verra le jour courant printemps 2017 : une extension du parc de 4 hectares dédiée à l’Asie. Créée de toutes pièces dans le respect de la nature, cette incursion en terre asiatique offrira aux visiteurs une évasion immédiate.

© Zoo de La Flèche

Au programme : des rhinocéros indiens évoluant dans une plaine de 2 hectares spécialement conçue pour leur bien-être, une volière pénétrante de 500 m² et de 8 mètres de haut accueillant une centaine de loriquets arc-en-ciel, une rivière naturelle de 500 m² pour les loutres à pelage lisse, un archipel luxuriant pour les siamangs et de nombreuses autres zones à découvrir.

Toutes ces nouvelles espèces seront à découvrir dans un environnement authentique et naturel, qui semble avoir toujours été là.

La plaine asiatique, invitation au voyage
À peine les frontières de la zone adjacente des perroquets franchies, le ton est donné. La gigantesque plaine des Rhinocéros de 2 hectares s’expose aux yeux des visiteurs. Rhinocéros indiens, antilopes cervicapres, antilopes nilgauts, cerfs axis… une vingtaine d’animaux évoluent en toute sérénité, séparés par un simple fossé du reste du parc. Une vue directe qui apporte une sensation de proximité rare pour ce type d’animaux.

Au total, 10 points de vue ont été spécialement aménagés autour de la plaine asiatique, tous en vision directe, pour un confort maximal.

Et pour une plongée au plus près des rhinocéros indiens, une passerelle de 70 mètres de long a été aménagée, permettant aux visiteurs de surplomber l’écosystème asiatique recréé sous leurs pieds et de s’installer sur son incroyable belvédère pour observer les différentes espèces animales, les deux bassins de 200 m² aménagés pour le bien-être des rhinocéros ou tout simplement profiter de la vue offerte sur la luxuriante flore de la zone.

© Sophie Escabasse

Plus de 10 nouvelles espèces à découvrir prochainement

La volière des loriquets arc-en-ciel pour une rencontre inédite avec les perroquets
En bordure de cette plaine, une impressionnante volière de 8 mètres de haut permet d’accéder à l’univers asiatique en passant par le Pacifique. Invités à pénétrer l’univers des loriquets arc-en-ciel, les visiteurs sont propulsés loin des frontières de l’Europe. Couleurs, sons, odeurs : tous les sens sont en éveil. Sur 500 m², plusieurs espèces d’oiseaux dont une centaine de loriquets arc-en-ciel s’élancent dans un environnement verdoyant, alors que d’autres se prélassent au bord des différents points d’eau disséminés au sein de la volière. Plus étonnant encore, le goûter des loriquets. Imaginez ces petits perroquets très colorés venir picorer du nectar de fleur dans la paume de votre main.

Accompagnés des soigneurs du parc, petits et grands peuvent chaque jour, vivre ce moment de proximité immédiate avec ces oiseaux exotiques. L’émerveillement est à chaque fois au rendez-vous!

Des primates, des félins ou des mustélidés pour compléter la visite
Sur plus de 700 m de visite, les visiteurs peuvent admirer différentes espèces venues d’Asie, telles qu’un couple de siamangs, des primates facilement reconnaissables à leur incroyable poche sous la gorge, véritable caisse de résonance qui leur permet de pousser des cris uniques invitant au dépaysement. Mais également des loutres à pelage lisse, une espèce de mustélidé représentée dans seulement trois autres zoos en France. Les chats pêcheurs et les pandas roux, déjà présents au Zoo de La Flèche, rejoignent un nouvel espace au sein de la zone asiatique pour parfaire ce biotope.

© Sophie Escabasse

La pédagogie et la conservation au coeur de cette plaine asiatique
Il suffit de se promener dans les allées du parc pour s’en rendre compte : le bien-être animal et la sensibilisation à leur cause est au cœur des préoccupations du Zoo. Dans cet univers asiatique, le parc ira encore plus loin dans ce qu’il considère comme une priorité.

À commencer par les espèces animales : les deux rhinocéros, les chats pêcheurs et les siamangs font ainsi partie d’un programme européen de conservation des espèces menacées : l’EEP. Au total, le Zoo participe à ce programme au travers de plus de 40 espèces.

Différents jeux interactifs, espaces de découverte et animations pédagogiques seront également créés tout au long de la visite pour sensibiliser les visiteurs aux menaces qui pèsent aujourd’hui sur le vivant : déforestation, braconnage, trafic, dégradation du milieu naturel…

Enfin, le Zoo consacrera un espace de 100 m² à l’association Wildlife Angel, ONG qui milite pour la protection de la faune sauvage, qu’il avait rejointe à l’automne 2016 en Afrique pour une mission in-situ auprès des Rhinocéros. Cette expérience a profondément marqué les équipes du Zoo, qui ont souhaité partager ce combat avec le public.

Une création qui aura nécessité des moyens colossaux
Débutés à l’automne 2016, les travaux d’aménagement de l’univers asiatique se termineront au printemps, pour un investissement de près de 2 millions d’euros. Chaque jour, jusqu’à 40 personnes sont mobilisées sur le terrain, dont une dizaine de salariés du parc. Plus de 15 entreprises locales, de la TPE au grand groupe, travaillent en collaboration avec les équipes du Zoo.

Des moyens financiers, donc, mais également humains. Entièrement imaginée par Stéphane Da-Cunha, directeur du Zoo de La Flèche, la zone asiatique assurera ainsi une parfaite continuité avec le reste du parc grâce à la place accordée au bien-être animal et à la diversité des espèces végétales qu’il abrite. Rien que pour cette zone, 1500 arbres de plus de 4 m, 2000 bambous et des milliers de graminées sont plantés. Trois soigneurs sont en cours de recrutement pour renforcer les équipes du parc. Un projet qui représente le plus grand jamais entrepris au Zoo de La Flèche.

À propos du Zoo de La Flèche
Sur ses 14 hectares, le parc abrite près de 1 500 animaux issus de 150 espèces différentes. Au printemps, le parc atteindra les 18 hectares et proposera une zone dédiée à l’Asie accueillant 10 nouvelles espèces.

Pour toutes informations : www.zoo-la-fleche.com

1 commentaire sur Le Zoo de La Flèche étend son parc de 4 hectares supplémentaires et accueille plus de 10 nouvelles espèces

Laisser un commentaire