Un castor d’Europe a rejoint la Garenne

Ce vendredi matin, une femelle de Castor d’Europe a rejoint l’étang principal du parc de la Garenne. Elle sera bientôt rejointe ce printemps par une autre femelle. Le castor vient compléter le panel des espèces suisses présentées à la Garenne.

© La Garenne

Il a failli disparaître d’Europe pour sa fourrure et son castoréum. Il a maintenant largement recolonisé la Romandie, en revenant naturellement par la basse vallée du Rhône et grâce à des réintroductions.

Le castor a une place toute particulière dans notre imaginaire. Travailleur permanent, il construit et répare lui-même des barrages, véritables ouvrages d’ingénierie, qui lui permettent de créer son propre habitat aquatique. La forme de sa queue lui sert de gouvernail dans l’eau et lui permet sur la terre ferme de tenir en équilibre et de signaler un danger en frappant le sol.

© La Garenne

Les constructions de barrages et huttes sont moins fréquentes et importantes en Europe alors que l’espèce en a encore toute la capacité. Il semble qu’au fur et à mesure des persécutions, le Castor européen a adopté des mœurs moins visibles en creusant des terriers plutôt que de construire des huttes et barrages.

Le castor était chassé depuis l’Antiquité pour sa fourrure mais aussi pour le castoréum. Il s’agit d’une huile à forte odeur de musc que le castor dépose en bordure de cours d’eau pour marquer son territoire. Cette huile était utilisée en médecine et en parfumerie.

© La Garenne

C’est à l’aube et au crépuscule, que la famille de castors sort pour consommer des végétaux. Les arbres sont abattus pour accéder aux jeunes pousses du sommet. Ce travail constant sur la végétation le long des cours d’eau a longtemps façonné les paysages et créer de nouveaux habitats. Les points d’eau permanents permettent en particulier de garantir l’abreuvement de nombreux animaux lors des périodes estivales ou la reproduction des amphibiens et insectes aquatiques.

Arbre coupé par un castor © La Garenne

1 commentaire sur Un castor d’Europe a rejoint la Garenne

Laisser un commentaire

error:
%d blogueurs aiment cette page :