Le bébé gibbon du zoo de Lyon a trouvé son nom !

Fin décembre, un petit gibbon à favoris blancs du nord a vu le jour au Zoo de Lyon. C’est la première fois que cette espèce se reproduit à Lyon. Un événement rare même au niveau mondial puisque pour l’année 2016 seuls 7 gibbons de cette espèce ont vu le jour en captivité, à travers le monde (dont trois dans des zoos européens).

Cette naissance intervient alors que le couple de gibbon n’a été formé que très récemment : si la femelle, âgée de 17 ans est pensionnaire du zoo depuis 2010, le mâle, qui a huit ans est lui arrivé à Lyon en avril 2016.

Une espèce en voie d’extinction
Cette naissance est d’autant plus importante que les gibbons à favoris blancs du nord sont aujourd’hui en voie d’extinction. Dans sa région d’origine, à cheval sur la Chine, le Vietnam et le Laos, cette espèce disparaît principalement en raison du braconnage et de la déforestation des dernières forêts primaires. En Europe, les gibbons à favoris blancs du nord font l’objet d’un programme d’élevage mené par l’EAZA (European Association of Zoos and Aquaria) avec le concours de plusieurs zoos, dont celui de Lyon.

Maintenant que les températures le permettent, le petit gibbon et sa mère ont la possibilité, s’ils le souhaitent, d’accéder à leur enclos extérieur et peuvent être ainsi visibles du public.

Un nom choisi par les Lyonnais
Près de 6 000 votes pour départager les trois noms proposés par le zoo du parc de la Tête d’Or. Et une large victoire pour Nakaï qui a remporté près de la moitié des suffrages devant Thany et Louang.

Ce petit gibbon sera donc le porte drapeau du Parc National du Nakaï Nam Theun, une aire protégée de 3 500 km² au centre du Laos, une région où vit le gibbon à favoris blancs. Le Zoo de Lyon soutien d’ailleurs Project Anoulak dans ses actions de conservation au sein de cette forêt.

© Ville de Lyon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire