Ouverture de la Petite Amazonie au Parc zoologique & botanique de Mulhouse

En 2017, l’arène aux macaques du Parc zoologique & botanique de Mulhouse fait peau neuve et se transforme en une Petite Amazonie, végétalisée, qui accueille deux espèces de primates menacés : le titi et le ouistiti argenté. Le voyage vers l’une des dernières forêts primaires au monde commence le 17 juin.

© Guilhem de Lepinay

Une Petite Amazonie dans la continuité des précédentes restaurations et créations d’enclos
Depuis le début des années 2010, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse, premier site touristique du Haut-Rhin, troisième en Alsace, qui fêtera l’an prochain son 150e anniversaire, accorde à ses pensionnaires davantage d’espace, via un programme ambitieux de rénovations des enclos, sans pour autant réduire la représentation du vivant et le nombre d’espèces présentées aux visiteurs.

La nouvelle Petite Amazonie s’inscrit parfaitement dans ce mouvement, qu’ont précédé les rénovations et créations de l’enclos australien (2012), de l’Espace Grand Nord (2014) et de l’enclos asiatique (2016). Le Dr vétérinaire Brice Lefaux, directeur du Parc zoologique & botanique de Mulhouse, explique :

« La rénovation de l’ancienne arène aux macaques, inoccupée depuis de nombreuses années, et sa transformation en Petite Amazonie sont dans l’esprit de ce que nous avons souhaité pour les précédents enclos rénovés : montrer la biodiversité à travers un écosystème, offrir un espace végétalisé et naturel cohérent aux animaux, mélanger les espèces animales pour qu’elles interagissent. »

Exit le béton, place au vert
Héritage de ce que furent les parcs zoologiques aux XIXe et XXe siècles, l’ancienne arène aux macaques, bétonnée et dont les animaux étaient autrefois observés par le haut, a été entièrement repensée au profit du bien-être de ses nouveaux occupants. De la terre a été versée, des arbres adultes et de nombreux autres végétaux ont été plantés, créant un sous-bois très dense. Les visiteurs observent désormais les animaux au niveau de la canopée. Par cet environnement végétal et le discours éco-responsable qui accompagne sa création, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse met un coup de projecteur sur une zone biogéographique dans son ensemble, sur une partie de la faune et la flore de l’une des dernières forêts tropicales primaires, qui continue d’être dégradée au profit de l’agriculture intensive et extensive notamment, principale menace qui pèse sur les primates dont le titi et le ouistiti argenté.

Titi et oustiti argenté : une conservation nécessaire

© DR

Le titi (Callicebus personatus) est un singe très discret qui vit sur un petit territoire correspondant aux zones les plus densément peuplées du Brésil. La déforestation, mêlée à un territoire naturellement restreint, font peser sur le titi de sérieuses menaces de déclin de sa population et d’appauvrissement de la diversité génétique au sein de l’espèce.

Le titi est classé « vulnérable » par l’UICN, Union internationale pour la conservation de la nature. Le ouistiti argenté (Mico argentatus) est très surprenant avec son pelage blanc, qui le rend particulièrement visible dans les feuillages. Egalement menacé par la déforestation et le trafic illégal de petits ouistitis pour servir d’animaux de compagnie, sa population est aussi en déclin.

La Petite Amazonie accueillera un couple de titis et un couple de ouistitis argentés, avec comme objectif des naissances prochaines. Leur présence permettra également de sensibiliser le public aux menaces qui pèsent sur un autre primate d’Amérique du Sud, en danger critique d’extinction : le titi des Andes (Callicebus oenanthe).

Le Parc soutiendra les actions menées par le Proyecto Mono Tocón, association qui œuvre à la conservation de la biodiversité péruvienne, particulièrement à la protection de ce titi et de son habitat naturel, par l’éducation des populations locales.

Informations pratiques
Horaires : le Parc zoologique & botanique de Mulhouse est ouvert tous les jours de 9h à 17h en mars, octobre et novembre, de 9h à 18h en avril et septembre, de 9h à 19h en mai, juin, juillet et août et de 10h à 16h en décembre, janvier et février.

Tarifs : • 9,50 € pour les adultes du 1er janvier au 20 mars et du 1er novembre au 31 décembre 2017.
• 15,50 € pour les adultes du 21 mars au 31 octobre 2017.
• 9,50 € pour les enfants de 4 à 16 ans.
Gratuit pour les moins de 4 ans accompagnés d’un membre de leur famille.
www.zoo-mulhouse.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire