Il n’y a plus d’éléphants à la Réserve Africaine de Sigean

Pour la première fois en 34 ans, il n’y aura plus d’éléphants à la Réserve Africaine de Sigean.

© Réserve Africaine de Sigean

Aujourd’hui, la femelle éléphant d’Afrique « Csami » est partie rejoindre un groupe reproducteur au Zoopark Erfurt, en Allemagne. Le cheptel européen actuel ne permettant pas de recevoir un mâle adulte dans un avenir proche à la Réserve de Sigean, le Parc a décidé pour le bien-être de Csami et pour la conservation de cette espèce emblématique, de la laisser intégrer un groupe où elle pourra s’épanouir et perpétuer son espèce.

Mais ce n’est que temporaire, les éléphants d’Afrique reviendront. En effet, un projet éléphantesque est en cours : accueillir des éléphants dans une grande plaine d’une dizaine d’hectares, au milieu des zèbres, des gnous, et bien d’autres antilopes.

Le premier éléphanteau d’Asie, une femelle, est arrivé à la Réserve en 1974, par hasard, car il s’agissait d’un animal saisi par la douane. Elle a évolué sur les plages ou dans des grandes surfaces, a inauguré le musée Salvador Dali et c’est avec les éléphants du cirque Pinder qu’elle prenait son bain à Gruissan.

La prévision d’acquérir des éléphants d’Afrique est venu dans les années 80. Les premiers éléphants d’Afrique sont arrivés à Sigean en 1983-84 originaire du Zimbabwe et du Parc du Kruger en Afrique du Sud.

En 1999, la Réserve Africaine de Sigean avait connu un heureux événement avec la première naissance d’un éléphant africain en France.

Vidéo de Claude Pellier en 2014, premier responsable zoologique de la Réserve Africaine de Sigean.

1 commentaire sur Il n’y a plus d’éléphants à la Réserve Africaine de Sigean

  1. Csami est de retour au ZooPark Erfurt où elle a déjà vécu pendant 15 ans.

    Elle est arrivée dans la soirée du 21 avril. Csami avait quitté le Parc allemand pour rejoindre la Réserve Africaine de Sigean à l’été 2013 dans le cadre du programme d’élevage EEP. Malheureusement depuis le décès du mâle en 2016, elle était toute seule.

Laisser un commentaire

error:
%d blogueurs aiment cette page :