[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] [Zoonaute, l'actualité des zoos et des aquariums]
[Guides des zoos et des aquariums]
[Liste des parcs animaliers en France]
[]
[Les derniers articles sur le Bioparc de Doué-La-Fontaine]
[]
[Les parcs animaliers et aquariums en Pays de la Loire]
[]
[Zoonaute, l'actualité des zoos et des aquariums]
[Les 25 dernières news]
[L'actualité classée par parcs]
[Les dossiers de Zoonaute]
[Guides des zoos et des aquariums]
[Les métiers du zoo]
[Photo & vidéo]
[Contact]
[A propos]
[Liens]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]

La grande vallée des rhinocéros noirs

Réalisée en 2005 et implantée dans une carrière de 2 ha, la Grande Vallée des Rhinocéros Noirs se compose de terrasses en pente douce menant à une vaste plaine arborée, ponctuée de marigots et hérissée de pics de falun, l’ensemble évoquant l’ambiance du biotope naturel de ces animaux. Le site est également percé de grottes et de passages, creusés à même la roche, qui permettent aux gazelles dama et dorcas, ainsi qu’aux oies, ibis, canards, cigognes et pintades cohabitant avec les rhinocéros noirs, de nicher en toute tranquillité ou de se dissimuler. Le public circule le long d’un chemin à flanc de falaise lui offrant de contempler sans les déranger Kata Kata, Binti et Tisa, tandis qu’ils broutent paisiblement parmi les graminées. Grâce à un pont les visiteurs peuvent s’avancer au-dessus des points d’eau, afin d’observer les oiseaux en train de nicher ou de se baigner.


Le camp des girafes

Réaménagé en 2006, le Camp des Girafes est installé sur une immense surface de 4 000 m² creusée dans le falun. Les sept girafes y partagent leur territoire avec les zèbres de Grévy. L’enclos s’anime à l’occasion du goûter de ces graciles animaux, moment de proximité privilégié. C’est également le relais des actions de conservation du dernier troupeau de girafes d’Afrique de l’Ouest que le Bioparc contribue à sauvegarder au Niger.

La grande volière sud-américaine

Site d’observation et de reproduction unique en Europe, principalement dévolu à la conservation, la Grande Volière du Bioparc de Doué-La-Fontaine interpelle le public sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité d’Amérique du Sud et sur les actions mises en œuvre par l’établissement pour les combattre, via la reproduction d’espèces rares et le soutien de Projets Nature sur le terrain. L’année 2013 fut féconde pour l’avifaune sud-américaine du Bioparc puisqu’elle a été marquée par la naissance de 90 oisillons viables au sein de la colonie. À ce jour, la Grande Volière est peuplée d’environ 500 oiseaux, représentant plus de 30 espèces, toutes adaptées au climat européen. Cette cohabitation donne lieu à des interactions peu communes en milieu zoologique. Dans cet espace exceptionnel, les différentes espèces de volatiles qui vivent en colonies importantes au sein d’un même « écosystème » peuvent nicher, voler et se reproduire dans des conditions quasi-naturelles.

Situé en France près de la vallée de la Loire à 17 km de Saumur et à 41 km d’Angers, le Bioparc de Doué-la-Fontaine (49) doit son caractère unique à son implantation troglodytique. D’une superficie de 14 ha, il est établi au cœur de carrières de falun creusées sur plusieurs niveaux.


Organisée en « biozones », la visite du Bioparc s’articule sur deux étages autour d’îles et de vastes enclos. Représentant 132 espèces dont la moitié sont en voie de disparition, environ 1 000 animaux y vivent parmi une végétation luxuriante arrosée de nombreuses cascades

Bioparc de Doué la Fontaine

103, route de Cholet

49700 Doué-la-Fontaine


Téléphone : 02 41 59 18 58


Site web : www.bioparc-zoo.fr

Accueil > Guide > France > Bioparc de Doué-La-Fontaine

Crée en 1961 par Louis GAY, le zoo de Doué la Fontaine a su rapidement développer une philosophie liée au respect de valeurs fondamentales : respect d’un site particulier d’anciennes carrières de falun, de sa végétation luxuriante, des 800 animaux qu’il accueille ainsi que du bien-être de ses visiteurs.


Entreprise familiale engagée depuis plus de 30 ans dans la conservation d’espèces menacées, la famille GAY a doté le zoo d’un nouveau nom, plus adapté à ses nouvelles missions. Ainsi, devient-il le BIOPARC de Doué la Fontaine, parc de la vie, où se côtoient des animaux et des hommes venus du monde entier partager leur même passion de la nature ! 


Le sanctuaire des okapis

Avec l’ouverture du Sanctuaire des Okapis en juillet 2013, le Bioparc de Doué-la-Fontaine a rejoint les rares zoos européens à héberger ce magnifique animal. Il est également le seul à faire cohabiter les okapis avec un grand nombre d’espèces différentes. Provenant des zoos de Stuttgart et de Lisbonne, les deux premiers mâles nouveaux venus partagent leur environnement avec 25 variétés d’oiseaux et deux autres espèces de mammifères, un primate, le cercopithèque de Hamlyn et une petite antilope forestière, le céphalophe du Natal. . D’une conception unique au monde, ce vaste espace de 4 000 m², est recouvert par un filet d’acier tendu à 20 m du sol, permettant ainsi aux oiseaux et aux primates d’évoluer librement. Les visiteurs peuvent rentrer dans le Sanctuaire des Okapis et le traverser en cheminant sur une passerelle en hauteur, qui mène à une hutte d’observation surplombant le point d’eau et procurant un poste d’observation idéal pour épier les animaux en toute quiétude, sans les déranger. Ce printemps deux nouvelles espèces seront visibles dans le Sanctuaire, avec la sortie des cercopithèques de Hamlyn, un primate classé « Vulnérable » par l’UICN, qui partage la même distribution géographique que les okapis ; et l’arrivée d’une espèce de cigogne très rare en parc zoologique, le jabiru, à qui il est ici offert la possibilité de voler librement et de se reproduire.

Bioparc Zoo de Doué-La-Fontaine : Pour toutes informations

Bioparc Zoo de Doué-La-Fontaine : Informations visites

Bioparc de Doué-La-Fontaine

Mise à jour le 25 avril 2014

Flux RSS

© Zoonaute.net

Recherche personnalisée