Exceptionnel : un manchot royal est né au Zoo d’Anvers

Un manchot royal est né le 17 septembre au Zoo d’Anvers. Le poussin est sorti de son œuf au bout de 56 jours de couvaison.

© ZOO Antwerpen
© ZOO Antwerpen

D’ici les prochains mois, il devrait devenir un magnifique et adorable manchot duveteux. Cette naissance est remarquable pour le Zoo d’Anvers. Le Zoo n’avait plus connu de naissance de manchot royal depuis douze ans. Les soigneurs ont joué ici un grand rôle. Ils ont en effet aidé les jeunes parents lors de l’éclosion de l’œuf. Le jeune couple s’occupe maintenant très bien de son premier rejeton. Ils le nourrissent avec du hareng gras régurgité et le gardent bien au chaud sur leurs pattes, sous un repli de peau. Le petit porte le doux nom de Quest. C’est le cinquième poussin manchot royal né au Zoo d’Anvers.

Appel à l’équipe
Juste après la ponte de l’œuf par maman manchot, les soigneurs ont remplacé ce dernier par un œuf en plâtre de crainte que l’œuf se brise ou roule par terre. En effet, les parents doivent couver ce gros œuf durant 52 à 62 jours sous un repli de peau, au-dessus de leurs pattes. Ils le couvent à tour de rôle. C’est une mission délicate qui peut facilement mal tourner alors que dans la couveuse, l’œuf est en lieu sûr et l’on peut suivre aisément son évolution. Au bout de 56 jours, le poussin a commencé à percer la coquille de l’œuf à coups de bec et à pépier. C’est à ce moment de l’éclosion que l’œuf a été restitué aux parents.

Le poussin a essayé de se frayer un chemin pour sortir de l’œuf, tout en reposant toujours sur les pattes de maman et papa. Un véritable tour de force. Quest a pu une nouvelle fois compter sur l’aide des soigneurs. Il ne paraissait pas suffisamment costaud que pour briser tout seul la coquille. Ils l’ont donc aidé en enlevant la coquille petit morceau par petit morceau. Ils laissèrent ensuite les parents prendre la relève. Et ceux-ci s’en sont admirablement bien sortis. Les deux manchots royaux gardent leur petit bien au chaud sur leurs pattes et le nourrissent de poissons. Chouchouté pour l’instant par ses parents, la petite boule duveteuse pourra bientôt aller se dandiner elle aussi sur la plage du Pays Glacé. Un moment à ne pas manquer !

Soigneuse Kim :

Il y a encore un œuf dans la couveuse qui doit éclore à la mi-octobre. Nous avons tout fait pour aider Quest à naître dans de bonnes conditions. Cette naissance est un pur bonheur. Nous espérons que tout se passera bien avec le deuxième œuf.

Soigneuse Heidi :

Le manchot royal Winner du deuxième couple en train de couver a passé vingt-quatre jours d’affilée avec l’œuf sur ses pattes. Il en a même eu des crampes. A présent, c’est au tour de la femelle Etoile de garder l’œuf au chaud.

ASTUCE : Tous les jours à 11h30 et 15h30, un repas est servi à tous les manchots du Pays Glacé. Le couple reproducteur est installé dans un coin intime tout à gauche. En faisant preuve de patience, vous apercevrez peut-être sous le repli de peau une petite tête nourrie par ses parents ou les verrez s’échanger le poussin.

La pollution nuit aux manchots
Elever des manchots royaux est important parce que le réchauffement et la pollution de nos mers entraînent une raréfaction de l’espèce. Les autres habitants du Pays Glacé du Zoo ont eux aussi vécu des naissances. Les manchots papous Querty et Quiche et le gorfou doré Quick sont ravis d’avoir un nouveau petit camarade de jeu.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire