Poils, plumes, écailles… du nouveau au Zoo de Pont-Scorff!

Qu’ils soient à poils, à plumes ou à écailles, le Zoo de Pont-Scorff est heureux de présenter ses nouveaux pensionnaires ! Bon nombre d’entre eux appartiennent à des espèces menacées dans le milieu naturel et font partie de programmes européens pour les espèces en danger ou programmes d’élevage européens (EEP – European Endangered species Program).

De nouvelles espèces…

Dans le reptilarium, les visiteurs sont invités à découvrir un autre couple : celui des crocodiles nains (Osteolaemus tetraspis). Le mâle et la femelle, respectivement originaires du Parc zoologique de Jurques (Calvados) et du Terrarium de Kerdanet (Côtes-d’Armor), sont pour le moment séparés. En contact visuel, ils apprennent doucement à se connaître depuis quelques semaines avant de pouvoir être enfin réunis.

Appelée également crocodile à front large, l’espèce est classée « Vulnérable » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Principalement présente en Afrique de l’Ouest, elle est menacée par la destruction de son habitat mais aussi par la chasse pour la consommation humaine, sa petite taille facilitant la capture et le transport.

© Anthony Tual
© Anthony Tual
© Anthony Tual
© Anthony Tual

À la fin de l’hiver, deux petits suricates (Suricata suricatta) sont venus rejoindre le Zoo de Pont-Scorff. La femelle, nommée Suri, est âgée de 5 ans et vient du Parc Zoa (Var). Son compagnon dont la forme singulière lui a valu le surnom d’Orangina, est quant à lui âgé de 11 ans et est originaire du Zooparc de Beauval (Loir-et-Cher).

Le couple a pris ses quartiers dans le secteur haut du Zoo de Pont-Scorff et partage son enclos avec un voisin original : une tortue sillonnée (Centrochelys sulcata). Âgée de 25 ans, cette vieille tortue au mauvais caractère s’entend pourtant très bien avec ses colocataires !

Les suricates, petites mangoustes charismatiques, comptent parmi les animaux les plus populaires d’Afrique. Ils vivent en groupes de plusieurs dizaines d’individus et certains surveillent les autres membres afin de les alerter de la présence d’un prédateur, ce qui vaut également à l’espèce le surnom de « sentinelle du désert ».

… de nouveaux individus…

L’hiver dernier, Evita, femelle loup à crinière (Chrysocyon brachyurus) de 9 ans, est venue rejoindre Scipion, 10 ans, afin de former un couple reproducteur. Les deux individus s’entendent à merveille et l’équipe du Zoo de Pont-Scorff espère pouvoir annoncer prochainement un heureux événement !

Dans la nature, le nombre de loups à crinière s’élèverait à 17 000 individus, dont 90% au Brésil. « Quasi-menacée » d’après l’UICN, l’espèce pourrait cependant connaître un déclin important dans les prochaines années du fait de la déforestation. L’urbanisation croissante menace aussi directement sa survie : individus tués sur la route, chasse et maladies transmises par les chiens. L’espèce fait partie d’un programme d’élevage européen.

© Anthony Tual
© Anthony Tual

Du côté du secteur haut, Himo et Rangoun, deux frères lycaons (Lycaon pictus), partagent désormais l’enclos avec Zakiya et Makena déjà présentes, ce qui porte à 4 le nombre d’individus de la meute. Chacun a trouvé sa place dans la hiérarchie et le groupe est dominé par le couple formé de Makena et Rangoun.

Appelé également chien sauvage d’Afrique, on retrouve le lycaon en Afrique sub-saharienne où il vit en meute au sein desquelles les individus d’un même sexe sont étroitement liés entre eux mais interagissent peu avec le sexe opposé. Dans cette structure sociale, seul le couple dominant se reproduit. « En danger d’extinction » d’après l’UICN et faisant l’objet d’un EEP, l’espèce souffre de la dégradation de son habitat et des conflits avec les éleveurs de bétail.

© Anthony Tual
© Anthony Tual

… et des bébés !

Le 31 mars dernier, 2 petits coatis roux (Nasua nasua) ont vu le jour au Zoo de Pont-Scorff. Entourés de 5 adultes, ces petits mâles sont très actifs et partagent leur temps entre de longues siestes et des séances de fouilles dans le sol.

Petit carnivore d’Amérique du Sud, le coati se nourrit d’insectes qu’il va repérer dans le sol en le fouillant de ses griffes et de son long nez. Également amateur de fruits, il s’avère aussi très agile dans les arbres !

© Anthony Tual
© Anthony Tual

C’est dans la volière des aras de Buffon (Ara ambiguus) qu’un heureux événement est arrivé le 17 mai ! Deux petits perroquets, dont les plumes commencent à sortir des fourreaux, devraient bientôt quitter le nid pour découvrir leur environnement et leurs congénères.

L’espèce, originaire d’Amérique du Sud, fait l’objet d’un EEP et est considérée « En danger d’extinction » par l’UICN. En effet, les populations sont en déclin constant depuis plusieurs années du fait de la destruction de leur habitat naturel mais aussi à cause des captures alimentant le trafic de ces oiseaux en tant qu’animaux de compagnie.

Chez les manchots du Cap (Spheniscus demersus), 2 poussins ont éclos au début du mois de juin. Les petits, encore timides, restent près de leurs parents. Ils apprendront bientôt à plonger pour se nourrir.

Tout comme le ara de Buffon, le manchot du Cap est classé « En danger d’extinction » par l’UICN. On retrouve l’espèce au sud de l’Afrique (Angola, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud) où la diminution alarmante des populations est directement liée à la surpêche. En parc zoologique, l’espèce est concernée par un EEP.

Calendrier des animations estivales du Zoo de Pont-Scorff

16 juillet 2016 : Red Panda Network (RPN)
Les pandas roux seront à l’honneur le 16 juillet prochain au Zoo de Pont-Scorff. Une équipe de l’association Red Panda Network (RPN) sera présente toute la journée et proposera aux visiteurs de participer à différents temps
forts et animations. Créé en 2006, le RPN a pour objectif la conservation du panda roux et la protection de son milieu naturel. Il œuvre ainsi à la sensibilisation des populations locales par l’éducation environnementale et participe à des suivis scientifiques des populations de pandas roux.

Du 20 au 23 juillet 2016 : Les Nuits Africaines des Animaux
Cette année encore, le Zoo de Pont-Scorff ouvre ses portes pour quatre nuits exceptionnelles et offre aux visiteurs de découvrir les animaux dans une toute autre atmosphère. Du 20 au 23 juillet, le Zoo sera aux couleurs africaines et dans une ambiance digne de la brousse, éclairages, spectacles, animations spécialement créées pour l’événement et autres surprises feront passer aux privilégiés des soirées inoubliables.

Informations pratiques :
Tarif adulte (à partir de 12 ans) : 22€
Tarif enfant (de 4 à 11 ans) : 16€
Possibilité de restauration sur place.

© Claudine Trecant
© Claudine Trecant

Du 5 au 14 août 2016 : Le Zoo de Pont-Scorff au Festival Interceltique de Lorient
Incontournable site touristique du Morbihan, le Zoo de Pont-Scorff sera présent tout au long de la 46e édition du Festival Interceltique de Lorient. Les curieux sont invités à venir découvrir le stand où rencontres avec les soigneurs, animations pédagogiques et atelier de maquillage seront au programme.

pont-scorff 2016Festival_Interceltique_de_Lorient

10 août 2016 : Journée internationale du lion
Les soigneurs animaliers du secteur haut du Zoo de Pont-Scorff proposent plusieurs rendez-vous aux visiteurs à l’occasion de la journée internationale du lion, le mercredi 10 août 2016. Séances de nourrissage, animations pédagogiques, rencontres avec les soigneurs et atelier de maquillage rythmeront la journée.

© Anthony Tual
© Anthony Tual

Le Zoo de Pont-Scorff

C’est dans un écrin de verdure de 12 hectares que le Zoo de Pont-Scorff vous présente plus de 600 animaux de 120 espèces différentes. Pendant près de 5 heures de visite, vous voyagerez au travers des 5 continents à la découverte des girafes, éléphants, panthères, rhinocéros, singes, ou des majestueux lions blancs. Vous découvrirez le monde fantastique des otaries, des perroquets et des oiseaux marins grâce à nos spectacles ludiques et pédagogiques.

Le Zoo de Pont-Scorff participe à plus de 35 programmes de sauvegarde d’espèces menacées : le visiter c’est aussi l’accompagner dans ses différentes actions.

Au fil de votre visite, bar, restaurant, snack vous accueillent pour une petite pause gourmande ou un déjeuner en famille, notre boutique vous permettra de rapporter un souvenir de cette journée inoubliable.

Informations pratiques

Horaires 2016
Du 6 février au 31 mars et du 1er octobre au 2 novembre : 10h00 à 17h00
Avril, mai, septembre : 10h00 à 18h00
Juin, juillet, août : 10h00 à 19h00
ATTENTION : Les caisses ferment 1h30 avant la fermeture du parc.

Tarifs 2016
Adultes à partir de 12 ans : 19,50 euros / Enfants de 4 à 11 ans : 12,50 euros
Gratuit pour les moins de 4 ans.

www.zoo-pont-scorff.com

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire