Sacha, le doyen des girafes mâles en Europe, nous a quitté

Tristesse au Bioparc de Doué-La-Fontaine. Sacha, le doyen des girafes mâles en Europe, vient de s’éteindre en ce matin du 21 novembre 2017. Il est mort de vieillesse au milieu de son troupeau de femelles et de ses derniers petits, Zarafa, Karami et Amadou Seyni. Évoluant dans un cadre protecteur avec toute l’attention de ses soigneurs, Sacha a vécu une exceptionnellement longue et belle vie de girafe.

© Pierre Chabot / Bioparc de Doué-la-Fontaine

Sacha appartenait à la sous-espèce Giraffa camelopardalis antiquorum dont on ne compte plus que 2 000 à 2 500 individus dans la nature.

Né le 18 août 1987 au Parc zoologique de Paris, Sacha est arrivé au Bioparc dès l’année suivante. Depuis cette date, il est devenu un véritable emblème pour l’équipe et les visiteurs de ce zoo pas comme les autres ; un animal intrinsèquement lié à l’amour pour les girafes des fondateurs et dirigeants de cet établissement, Louis, Pierre puis François Gay. Au fil des ans, Sacha a conquis le cœur d’un public de plus en plus nombreux, il a d’ailleurs été en 2016 le héros d’un film diffusé sur Disney Channel : Monsieur Sacha.

Sacha, du haut de ses 5 mètres, était l’ambassadeur des girafes sauvages mais également celui du projet porté par l’Association pour la Sauvegarde des Girafes du Niger (ASGN). Accompagnée depuis 2001 par le Bioparc, l’ASGN initie et gère des actions de soutien aux populations humaines locales avec lesquelles ces majestueux animaux vivent quotidiennement. Ses actions ont permis au groupe clairsemé de girafes d’Afrique de l’Ouest (Giraffa camelopardalis peralta) d’échapper à l’extinction.

Ne comptant plus qu’une petite cinquantaine d’individus en 1996, la population de cette sous-espèce totalise maintenant plus de 500 girafes !

C’est très certainement dans un Muséum que Sacha fera dorénavant œuvre de mémoire, invitant par sa présence à s’interroger sur l’avenir de son espèce.

D’après les dernières estimations de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), la population globale de girafes aurait subi un déclin de 40% ces 30 dernières années. Ainsi ce ne sont plus que 80 000 girafes pour 9 sous-espèces, qui vivraient aujourd’hui entre l’Afrique de l’Est, de l’Ouest et du Sud.

Sacha laisse une nombreuse descendance répartie dans un grand nombre de zoos européens : 35 fois papa, 53 fois grand-père, 20 fois arrière-grand-père et 2 fois arrière-arrière-grand-père.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire