Des ours polaires arriveront au CERZA!

Au printemps 2018, les ours polaires font leur apparition pour le plus grand bonheur des visiteurs du CERZA! Fidèle à son éthique et à sa politique de grands enclos naturels, le CERZA s’est lancé dans l’aménagement d’un des plus grands enclos d’Europe pour les ours polaires.

Mona et Nicky en 2017 © Dierenrijk Europa

Zoom sur les nouveaux pensionnaires
Deux soeurs, Nicky et Simone (surnommée Mona), arriveront en mars en provenance du parc hollandais Dierenrijk Europa. Nées en novembre 2015, elles peuvent quitter leur mère comme l’ont fait, avant elles, leur frère et sœur puisqu’il s’agit de la deuxième portée du couple. Leur père, âgé de 13 ans, a rencontré la femelle en 2011. Celle-ci, née en parc zoologique au Québec il y a 16 ans, pourra par la suite avoir de nouvelles portées. Aujourd’hui, ces jeunes femelles ont atteint leur taille adulte et pèsent 250 Kg.

Nicky et Mona sont nées en captivité et font partie des 115 individus présents au sein du programme européen d’élevage. Suite à une demande officielle aurpès du coordinateur de ce programme début 2017, le CERZA a obtenu le droit de recevoir ces précieux individus.

En 2016 © Dierenrijk Europa

Une autre espèce de l’arctique à découvrir
Dans un paysage boréal, l’ours polaire est amené à rencontrer le renard polaire. En effet, ce petit canidé se risque parfois à voler un morceau de phoque pour manger lorsqu’il ne trouve pas d’oiseaux ou de lapins. Nocturne et discret, c’est une espèce surprenante adoptant son pelage aux saisons, tantôt brun l’été, tantôt blanc l’hiver. Il est d’un gabarit plus petit que le renard que l’on croise en Europe. L’équipe du CERZA espère que le jeune couple arrivera début mars, avant l’arrivée des ours polaires, pour qu’ils puissent prendre rapidement leurs marques.

Un enclos bien pensée
L’enclos aménagé entièrement par l’équipe du Parc et quelques partenaires locaux a pour but de recréer une toundra, ce paysage de végétation basse, à l’exception de quelques arbres, qui se développent sur un sol froid. Ainsi, sur 3 hectares, on retrouvera tapis de bruyères, plantations de sapins, mélèzes, boulots, saules et trembles…

Pour que l’ours polaire, de nature curieux et actif dans son enclos toute l’année, se sente bien sur son domaine, l’équipe technique du Parc a conjugué lits de copeaux de bois, rochers calcaires, roches ardoisées, sable, cascade, bassins, herbages variés, grottes ombragées…

Du côté des allées, le visiteur est amené à découvrir un observatoire dit “maison de scientifique” où un décor ludique a été reconstitué: matériel de capture, fiche de suivi des animaux, équipements d’analyse scientifique, etc… Puis le visiteur est plongé dans l’ambiance d’un village arctique avec ses maisons colorées en bois d’inspiration norvégienne.

© CERZA

Quelques chiffres :
• 75 tonnes d’ardoises
• Plus de 2 km de clôtures
• 3000 m³ d’eau circule dans les bassins et cascades
• + de 1000 plantations végétales
• 9 mois de travaux
• 160 tonnes de béton pour les fondations et le rocher
• 300 tonnes d’enrochements
• 10.000 m³ de terre déplacée pour remodeler le terrain

Les ours et les visiteurs
Tout au long de l’année, l’équipe pédagogique et animalière du CERZA proposera des goûters animés pour en apprendre davantage sur ces animaux. Ces véritables moments d’échanges entre le personnel du parc et les visiteurs ont lieu régulièrement. C’est l’occasion pour tous de voir l’animal au plus près. c’est aussi un moment ludique apprécié des ours eux-mêmes.

Les hôtes du CERZA Safari Lodge ont quand à eux l’occasion de découvrir les ours polaires autrement grâce aux Rencontres “Privilège”. Ces animations personnalisées permettent d’accéder à des espaces du parc habituellement privés. L’animateur animalier accompagne un petit groupe (famille de 6 personnes maximum) pour une heure à la rencontre des ours avec participation à un enrichissement alimentaire. Sur réservation.

Soucieux de transmettre l’amour de la nature aux enfants, le CERZA présente aux classes du CP au CM l’ours polaire et son environnement de façon variée et adaptée, et sensibilise les enfants aux causes de disparition de ce magnifique animal en parlant notamment du changement climatique.

Les ours polaires au CERZA et dans la nature: un partenariat d’excellence
Afin de jouer son rôle de sensibilisation du public aux problèmes rencontrés dans la nature par les animaux et aux causes de leur disparition, une partie des informations pédagogiques qui seront mise en valeur aux abors de l’enclos des ours polaires, parlera du réchauffement climatique et ses conséquences.

Pour aller plus loin, le CERZA s’est engagé à travailler avec une organisation internationale de protection et d’étude de l’ours blanc dans la nature: l’association Polar Bear International. La préservation de l’ours polaire a lieu sur deux plans:
• Etudes et suivis des populations d’ours polaires autour du pôle Nord. Ce recensement est difficile et onéreux car ses animaux vivent à de faibles densité dans des habitats éloignés et se déplacent beaucoup. Ces études et marquages (par balises, colliers, poinçons…) sont réalisées depuis 25 ans et permettent d’estimer la population actuelle à 26.000 individus.
• Etude du comportement spécifique des femelles ourses polaires dans le choix des tanières de mise bas afin de meiux identifier les zones à protéger.

En plus du soutien financier apporté par les parcs zoologiques pour participer à ces études in situ, les zoos prennent leur part dans la recherche sur les données physiologiques (suivi des taux hormonaux…). Les zoos partagent les résultats de leurs analyses avec les chercheurs dans la nature dont les intervalles sur les animaux sauvages sont plus difficiles.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


1 commentaire sur Des ours polaires arriveront au CERZA!

  1. Arrivés en fin de semaine dernière au sein du parc, Nicky et Mona ont découvert ce mercredi leur nouvel espace de vie après avoir passé quelques jours d’acclimatation dans leur nouvelle maison. Elles sont désormais visibles du public.

Les commentaires sont fermés.