Fermeture exceptionnelle du Parc Zoologique de Fort-Mardyck

En raison d’une importante avarie constatée sur une canalisation d’eau, le Parc Zoologique de Fort-Mardyck devra fermer temporairement ses portes entre le 12 et 25 mars 2018. Et cela, afin de permettre l’intervention des entreprises en toute sécurité.

Rendez-vous est donc donné le lundi 26 mars pour profiter des récentes nouveautés, dont notamment l’immersion dans la ferme pédagogique et ses nombreux animaux.

© CUD

Pour rappel : découvrez les différentes nouveautés que l’équipe du parc a concoctées durant la période de fermeture, à savoir :

• L’aménagement de la nouvelle ferme pédagogique, agrandie et rénovée, à l’intérieur de laquelle il est désormais possible de pénétrer pour être en contact direct avec les animaux.

• De nouveaux pensionnaires ont d’ailleurs rejoint les lieux à cette occasion… Raison de plus pour en profiter durant les vacances scolaires où les enfants pourront participer gratuitement au jeu « Les animaux font leur carnaval » et à l’atelier « Masque des animaux de la ferme » (sur réservation),

• La mise en place de l’opération « Soigneur d’un jour » qui permet à chacun de découvrir les différentes facettes du métier de soigneur animalier en accompagnant l’un d’eux toute une journée. Au menu : préparation des rations alimentaires, distribution des repas, entretien des enclos, soins aux animaux, entraînement avec les phoques, training des castors et des loutres… Une expérience unique aux côtés d’une équipe de passionnés !

• L’organisation de « week-ends de conservation » destinés à mieux faire connaître les missions de conservation du parc zoologique de Fort-Mardyck et mettre en valeur les associations qui œuvrent dans ce sens. Chacun de ces rendez-vous permettra de présenter les actions d’une association locale ou nationale, dans le cadre d’animations et de rencontres avec les bénévoles. Rendez-vous au terme desquels le parc zoologique de Fort-Mardyck reversera les recettes du week-end à l’association mise à l’honneur.

Voir notre article sur la réouverture

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire