Le Zoo de Zurich perd sa tigresse Elena

Dans la nuit du 5 septembre, les gardiens du Zoo de Zurich ont retrouvé Elena, une tigresse de Sibérie âgée de 14 ans, sans vie.

Elena en mars 2018 ©Zoo Zürich, Albert Schmidmeister

Elena est arrivé à Zurich en 2010 en provenance du Zoo Hellabrunn à Munich (Allemagne). Avec son partenaire Coto, elle a donné naissance à quatre bébés en 2011, dont trois ont survécu. Par la suite, les vétérinaires ont implanté un implant hormonal pour qu’elle ne puisse plus avoir de petits car les gènes des deux parents étaient surreprésentés dans le programme européen d’élevage.

Sa situation a changé lorsque, au printemps 2018, le Tigre Sayan est arrivé du Parc des Félins (France). Dans le cadre du programme européen de conservation, le Zoo de Zurich a obtenu le feu vert pour lancer la reproduction avec Elena. Les deux tigres s’habituèrent rapidement. En juillet de cette année, le comportement d’Elena avait changé mais Sayan n’était pas intéressé.

Au cours de ces derniers jours, la situation générale d’Elena n’a pas changé et il y a eu quelques affrontements mineurs avec Sayan. Elena était donc sous contrôle vétérinaire. Néanmoins, la mort est arrivée de manière inattendue du jour au lendemain surtout qu’Elena n’avait pas vraiment montré de signe de vieillesse. La cause exacte du décès fait actuellement l’objet d’une enquête à l’Institut de pathologie de la Faculté vétérinaire de Vetsuisse à l’Université de Zurich.

Le tigre de l’Amour ou de Sibérie est le plus grand des tigres. Les mâles pèsent entre 180 et 300 kilos. Dans les années 1940, sa population a chuté à environ 40 individus. Ce n’est que grâce à des mesures de protection strictes que leur nombre a augmenté. Leur nombre s’élève aujourd’hui à environ 500 individus dans la nature.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire


1 commentaire sur Le Zoo de Zurich perd sa tigresse Elena

  1. Selon le rapport, des lésions traumatiques au niveau du cou et du larynx ont conduit à la mort d’Elena. Cela signifie qu’au cours de la nuit du 5 septembre, il y a eu un conflit entre Elena et le mâle sayan.

    Le rapport indique des changements dans le cerveau, dans le système digestif et dans la vessie. En raison de l’âge avancé de 14 ans d’Elena, ce n’est pas surprenant. Toutefois, ces changements peuvent être une raison pour les signes de faiblesse et de changement de comportement qui ont conduit à une surveillance vétérinaire accrue d’Elena au cours des jours précédant le décès.

Laisser un commentaire