L’automne à la Montagne des Singes, une saison fascinante !

L’automne est sans conteste une saison captivante à la Montagne des Singes. Outre l’attrait de la forêt qui s’habille de rouges, d’ocres et de marrons, ce sont les Magots dans leur manteau d’hiver qui fascinent. Leur poil qui s’allonge leur donne des allures de grosses peluches.

© La Montagne des Singes

Ils se préparent à affronter les grands froids. Ceci constitue une particularité de cette espèce qui peut vivre à l’extérieur toute l’année dans des régions tempérées. Rappelons que les Magots sont originaires des régions montagneuses du Maroc et de l’Algérie où les étés sont chauds et secs et les hivers froids et enneigés.

Quant aux bébés nés cette année, leur poil n’est plus complètement noir comme aux premiers jours mais il commence à virer au brun. Ces petits s’enhardissent et mettent en pratique leurs premiers apprentissages : ils exécutent des sauts de plus en plus acrobatiques de branches en branches sous l’œil attendri de leurs aînés et des visiteurs ravis. Les bébés Magots peuvent à présent goûter à tous les aliments proposés, leur sevrage commence.

L’automne est aussi la saison des amours. Les accouplements s’étendent de mi-octobre à janvier, ce qui constitue une autre adaptation au climat. Les naissances auront lieu 5 mois et demi plus tard lorsque les températures seront à nouveau clémentes et l’offre de nourriture plus importante. Lors du rut, les femelles s’accouplent avec différents partenaires. Les paternités sont dès lors inconnues.

Les femelles en chaleur attisent les convoitises ce qui est prétexte à quelques joutes vocales et démonstration de force. Cependant les tensions s’apaisent vite chez les macaques de Barbarie qui excellent aussi dans l’art de la réconciliation.

Le parc est ouvert tous les jours jusqu’au 4 novembre ainsi que les 10 et 11 novembre de 10h à12h et de 13h à 17h, les dimanches et jours fériés de 10h à 17h en continu.

Pour toutes informations: www.montagnedessinges.com

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire