Premier colloque francophone sur l’ours polaire Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Parc zoologique & botanique de Mulhouse, avec le soutien de l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA) et de l’ONG Polar Bear International (PBI), accueille du mardi 4 au jeudi 6 décembre 2018 le premier colloque francophone sur la gestion de l’ours polaire en parc zoologique. De nombreux parcs ont déjà confirmé leur présence.

© DR

L’Ours polaire (Ursus maritimus) au cœur des échanges
Plusieurs représentants de parcs zoologiques de pays francophones seront présents lors de cette rencontre ayant pour objectif la mise en commun des connaissances pour avancer ensemble vers une amélioration constante du bien-être de l’ours polaire en parc.

Après avoir accueilli et participé à plusieurs événements organisés par Polar Bear International (PBI) ces dernières années, dont le colloque international autour de l’ours en avril 2016 à Mulhouse, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse poursuit son engagement pour la conservation de l’ours polaire en organisant pour la première fois ce rendez-vous.

Pendant trois jours, les experts animaliers, soigneurs et vétérinaires, mettront en commun leur expérience, tirée de leur travail de terrain au quotidien. Les équipes de Mulhouse reviendront sur leur expérience « Nanuq », présenteront la gestion des individus au sein du Parc, leur entrainement médical et feront visiter les coulisses de l’Espace Grand Nord.

L’expérience mulhousienne
Plusieurs années d’aménagements avec l’ouverture, en 2014, de l’Espace Grand Nord, et l’accueil d’un nouveau couple reproducteur en novembre 2014 dans des conditions zootechniques pour lesquelles les plus grands experts internationaux ont été interrogés, ont été nécessaires avant la naissance de Nanuq, le 7 novembre 2016.

Il s’agit historiquement de la deuxième naissance d’ours polaire viable en France. Cette naissance illustre l’engagement du Parc zoologique & botanique de Mulhouse en faveur de la conservation ex situ d’espèces menacées. Pour accompagner cette naissance et faire de Nanuq une ambassadrice de la banquise et de son écosystème à protéger, des actions de sensibilisation du public à la lutte contre le changement climatique et la destruction des habitats naturels de la faune arctique sont menées.

Aujourd’hui Nanuq, âgée de deux ans, continue de grandir paisiblement auprès de sa mère à Mulhouse. Les équipes du Parc, en lien avec le coordinateur du programme d’élévage européen, prépare son avenir et son futur transfert vers un autre parc européen pour former très prochainement un couple et à son tour se reproduire.

L’Ours polaire, une espèce à protéger
Actuellement, entre 20 000 et 25 000 ours polaires (Ursus maritimus), répartis en 19 populations, vivent dans cinq pays du cercle arctique : le Canada (qui abrite les 2/3 de la population totale), les Etats-Unis, la Norvège, le Groenland et la Russie.

Classé “Vulnérable” par l’UICN Union internationale pour la conservation de la nature, l’ours polaire fait l’objet d’un EEP, Projet d’Elevage Européen, auquel participe le Parc zoologique & botanique de Mulhouse.

Au Parc zoologique & botanique de Mulhouse, le parcours pédagogique de l’Espace Grand Nord permet de présenter et de comprendre les enjeux et les actions à mettre en œuvre en faveur de la sauvegarde des ours polaires et autres espèces du Grand Nord. Ce parcours aménagé à l’extérieur est articulé autour de cinq thèmes, développés sous plusieurs formes et est accompagné d’outils interactifs à l’usage de tous. En entrant dans l’Espace Grand Nord, le visiteur devient le membre d’une expédition polaire, investi d’une mission d’observation et d’analyse. Muni d’un cahier de notes, il est chargé de récolter des indices, dont la recherche facilitera son immersion progressive dans la zone qu’il explore. Petit à petit il sera ainsi sensibilisé à la nécessité de protéger l’écosystème fragile qu’il découvre.

La naissance de Nanuq a permis aux équipes du Parc de sensibiliser le grand public à la lutte contre le réchauffement climatique et aux menaces qu’il fait peser sur les différences espèces qui peuplent la banquise, à la fragilité de cet habitat naturel et à l’importance de sa protection. Via Internet et les réseaux sociaux, le Parc zoologique & botanique de Mulhouse a demandé à ses visiteurs de choisir parmi quatre prénoms pré-sélectionnés par les soigneurs de l’oursonne. Avant de voter, les marraines et parrains de Nanuq ont dû s’engager à respecter quelques éco-gestes pour réduire leur empreinte carbone. Résultat : plus de 20 000 votes et près de 90 000 engagements éco-citoyens pris !

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire