Un bébé rhinocéros est attendu à Pairi Daiza

Cette année à Pairi Daiza, en plus des deux naissances prévues chez les éléphants, Madiba, l’un des rhinocéros blancs du Sud, attend un bébé prévu cet automne!

© Pairi Daiza

Pairi Daiza compte aujourd’hui un groupe de quatre rhinocéros blancs du Sud, constitués de Jobi le mâle, de Madiba et d’Eleonore les femelles, ainsi que le petit d’Eleonore, Sethemba, né le 22 mars 2016. Pairi Daiza s’investit dans le programme EEP (Programme européen pour les espèces menacées) de cette espèce, notamment en aidant à la conservation et à la préservation de son patrimoine génétique. Pas seulement par la reproduction, mais aussi par l’éducation des visiteurs sur les grands dangers que ces animaux dans leur environnement naturel menacer.

La période de gestation du rhinocéros court entre 16 et 18 mois. Si tout se passe bien, Madiba devrait mettre bas à l’automne 2019.

Le rhinocéros blanc du Sud a échappé de peu à l’extinction, au cours du XXème siècle, quand il ne restait plus que quelques centaines d’individus. Si leur nombre a augmenté au cours des dernières décennies (grâce à la protection et à la surveillance de ses territoires naturels notamment) pour remonter à 20.000 spécimens environ (comptage de 2015), ces animaux restent encore trop souvent victimes du braconnage. Sur les 10 dernières années, ce sont ainsi plus de 7.000 rhinocéros qui ont été abattus, dont plus de 1.000 sur la seule année 2017. Le braconnage a pratiquement scellé le sort du rhinocéros blanc du Nord, dont le dernier spécimen mâle est mort l’an dernier. Il ne reste plus que deux femelles.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire