Contrôle de l’humidité et la température chez les pandas géants en Finlande

Les célèbres pandas Jin Bao Bao et Hua Bao, plus connus sous les noms de Lumi et Pyry, sont entre de bonnes mains au Zoo d’Ähtäri (Finlande). Outre l’attention que les soigneurs leur portent au quotidien, ces derniers contrôlent désormais les conditions de vie des mammifères 24h/24 et 7j/7 à l’aide de viewLinc, le système de supervision de pointe conçu par Vaisala.

© DR

Les facteurs environnementaux jouent un rôle primordial dans l’élevage animal dans les zoos. Les enclos de celui d’Ähtäri, en Finlande, sont spécialement conçus pour pourvoir à tous les besoins de leurs nouveaux résidents, leur bien-être étant surveillé de près par Vaisala, avec qui le parc zoologique vient de nouer un partenariat. Le spécialiste finlandais des technologies de mesure vient d’y installer viewLinc, son système de pointe de supervision sans fil de l’humidité et la température des enclos abritant les mammifères. On espère au Zoo que l’installation de technologies de pointe va accroître les chances d’accouplement des pandas en captivité.

Le panda géant est considéré comme une espèce vulnérable. Ces animaux vivent à l’état sauvage, mais leur habitat risque aujourd’hui de se réduire et de se morceler plus encore, ce qui mettrait en péril toute l’espèce. Le zoo d’Ähtäri est attaché à la conservation des espèces menacées d’extinction, et place donc de fortes attentes dans cette collaboration avec Vaisala. Par leur fiabilité, les données de mesures fournies en temps réel par Vaisala vont aider le personnel du zoo à placer le couple de pandas dans des conditions de vie optimales.

« Le panda est originaire des montagnes du Sichuan, et donc habitué à une température et une humidité qui conditionnent directement son bien-être. C’est pourquoi il est indispensable de disposer d’instruments qui supervisent ces variables de façon fiable et en temps réel, tant en intérieur qu’en extérieur. Le niveau d’humidité est défini avec précision et la température contrôlée de manière à ce que la végétation alentours se développe comme il se doit et que les pandas puissent se comporter, autant que faire se peut, comme leurs congénères évoluant à l’état sauvage. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut garantir leur bien-être et leur santé, » confie Heini Niinimäki, vétérinaire au zoo d’Ähtäri.

« Notre objectif est de reproduire aussi fidèlement que possible les variations de température et les conditions climatiques caractéristiques de leurs montagnes, ce qui serait impossible en l’absence de données sur les conditions environnementales. Autant dire que nous sommes ravis de pouvoir compter sur le soutien du spécialiste mondial des technologies de mesure qu’est Vaisala pour mener à bien cette mission ! »

Un service pratique et opérationnel 24h/24, 7j/7
Avant de s’en remettre au système de supervision en continu de Vaisala, les soigneurs du zoo d’Ähtäri contrôlaient les conditions de vie de leurs pensionnaires à fourrure au moyen d’instruments de mesure manuels.

« Pour relever la température ou le taux d’humidité d’un enclos, nous étions obligés d’aller sur place. En outre, les données de mesure n’étaient stockées nulle part, si bien qu’on ne pouvait se référer aux précédents relevés en cas de problème, alors même qu’elles auraient pu nous aider à le résoudre, »  poursuit Heini Niinimäki.

«  Grâce au système de supervision de Vaisala, l’historique des données est désormais conservé et accessible à n’importe quel moment à tous ceux qui ont besoin de le consulter. Désormais, la supervision de nos animaux est un jeu d’enfants, ajoute la vétérinaire. Le système nous envoie même des alertes quand les variables franchissent les seuils de tolérance prédéfinis par nos soins. En plus, je peux contrôler les données depuis mon téléphone portable. C’est une fonctionnalité indispensable, car elle nous permet de garder à l’œil ces précieux animaux de jour comme de nuit. »

© DR

Un système de supervision continue qui sait se faire discret
Le système de supervision déployé dans le zoo se compose de la dernière version du logiciel viewLinc et d’une batterie d’enregistreurs de données sans fil de type RFL100. Les deux communiquent grâce à VaiNet, la nouvelle technologie sans fil longue portée conçue par Vaisala à partir du protocole LoRa. Contrairement à la majorité des enregistreurs de données wifi, le signal sans fil des modèles VaiNet se joue des murs de béton et des structures métalliques, affichant ainsi une portée nettement supérieure à 100 mètres en intérieur. Les enregistreurs sont à la fois compacts, extrêmement robustes, affranchis de câbles réseau ou d’alimentation, et faciles à installer même dans les zones difficiles d’accès.

Le système de supervision de Vaisala est installé dans la Panda House du zoo d’Ähtäri ainsi que dans les enclos extérieurs où évoluent les pandas, ce qui représente une surface totale d’environ 6 400 m². Vaisala a équipé le parc de dix enregistreurs de données qui émettent en temps réel des données relatives à la température et l’humidité. Et si les soigneurs du zoo souhaitent, plus tard, surveiller d’autres variables comme la teneur en CO2 ou les conditions météorologiques extérieures, ils pourront le faire sans problème grâce au système existant. Les visiteurs du zoo auront eux aussi la possibilité de suivre ces indicateurs en temps réel depuis les écrans installés sur les postes d’observation.

Les enregistreurs ont été disposés à des endroits stratégiques : deux ont été placés en extérieur, le reste à l’intérieur. Outre leurs fonctions de supervision des conditions environnementales de l’enclos, ils aideront le personnel à vérifier l’état de l’aliment principal du régime des pandas : le bambou. Celui-ci doit bénéficier d’un taux d’humidité élevé et d’une maîtrise précise des températures pour conserver sa fraîcheur et rester propre à la consommation.

Veiller sur les pandas
La supervision des conditions de vie des pandas en captivité est indispensable à leur bien-être. « Pour que nos pandas se reproduisent dans les années à venir, ce qui est notre souhait, il faut les placer dans un environnement aussi proche que possible de leur milieu naturel. Et pour cause, les pandas en captivité ont beaucoup de difficulté à s’accoupler,» rappelle Niinimäki.

Les avantages du système de supervision viewLinc pourraient bien ne pas s’arrêter là. En effet, ses données pourraient aider l’Homme à mieux comprendre le mode de fonctionnement du panda et ainsi à protéger l’ensemble de l’espèce.

« Pour faire avancer la recherche et faciliter la collaboration entre les professionnels, il serait souhaitable que l’usage de ce type de système de supervision se généralise dans les zoos et les réserves naturelles qui accueillent des pandas. Ainsi, on pourrait constituer une vaste banque de données et les comparer », conclut la vétérinaire.

Utilisé de longue date dans le domaine des sciences de la vie, le système viewLinc permet notamment de surveiller des objets de valeur et des processus stratégiques dans des musées et des salles d’archives, dans des salles de serveurs informatiques, dans la fabrication de semi-conducteurs, la gestion des entrepôts, l’aéronautique, ou encore pour la conservation et la distribution de produits biopharmaceutiques. C’est cependant la première fois qu’il sert à superviser le bien-être des pensionnaires d’un parc zoologique.

Pour toutes informations: www.vaisala.com/fr

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire