Un nouvel éléphant est arrivé au PAL

UPALI, un mâle éléphant asiatique, est arrivé le 28 février au parc animalier Le PAL en provenance du zoo de Dublin. Un transfert exceptionnel, 1650 km pour rejoindre l’Allier.

© Dublin Zoo

Un éléphant calme et doux avec les femelles et les jeunes !
UPALI est né à Zurich (Suisse), il aura 25 ans en novembre 2019. A l’âge de 3 ans, il a été placé avec sa mère au zoo de Chester (Angleterre). C’est là qu’il a rencontré Chang, l’éléphant mâle du PAL et il est resté à ses côtés jusqu’en 2012. Depuis son arrivée à Dublin, il s’est reproduit et a permis la naissance de 6 jeunes : 3 mâles (2 en 2014 et 1 en 2018) et 3 femelles (2016, 2017). Il est réputé pour être devenu calme et doux, grâce à Chang notamment, qui lui a transmis les « codes » de savoir être et savoir faire avec les femelles et les jeunes, par mimétisme certainement aussi.

Une odyssée Transmanche
C’est un transporteur spécialisé, la Société Ekipa, qui a géré le voyage. Le mercredi 27 février, UPALI a été chargé dans un container au Zoo de Dublin puis dans un camion pour ensuite prendre le bateau (avec le camion) depuis Portsmouth.  Son container est doté d’une armature bien plus solide qu’un container de stockage. Il peut résister aux secousses ou aux pressions exercées par un pachyderme.

UPALI a été entraîné par ses soigneurs afin qu’il pénètre volontairement dans sa caisse de transport sans problème et ainsi éviter une anesthésie le Jour J. Un des soigneurs du PAL étaient présent quelques jours avant le voyage. Pendant le transport, il a été surveillé en continu avec une caméra vidéo et suivi de la température.

Le Responsable zoologique au PAL, Nicolas GELI avait un accès suivi du camion par GPS via un logiciel de traçage que la société Ekipa a mis à sa disposition.

Après avoir traversé la Manche,  de Portsmouth à Caen/Ouistreham, UPALI est arrivé le jeudi 28 février vers 17h.

© Le PAL

Un déchargement délicat
UPALI a étédéchargé par l’équipe des soigneurs du PAL dès son arrivée. Une grue était prévue pour extraire le
container de la remorque et placer ce dernier devant l’entrée de sa loge. Cette étape peut s’avérer compliquée notamment si UPALI est agité.

La mise en contact avec les femelles se fera dans les jours qui suivront en fonction du comportement d’UPALI. Dans un premier temps, seul dans le grand enclos pour découvrir les odeurs des femelles. Puis ce sera le tour des femelles dans l’enclos avant de lâcher UPALI.

L’équipe tentera de mettre en reproduction Upali avec Nina, femelle reproductrice âgée de 24 ans, mère de Tom, dernier jeune né au Pal 2014.

© Le PAL

Une espèce en danger
Ce transfert, réalisé dans le cadre de l’EEP (Programme Européen d’Elevage) et diligenté par l’EAZA (European Assocation of Zoos et Aquaria) a pour objectif de bénéficier de l’expérience d’Upali et de diversifier la génétique chez les éléphants d’Asie en milieu zoologique.

L’espèce est classée « en danger » sur la liste rouge de l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Il est aussi classé en Annexe 1 par la CITES (Commerce International des Espèces sauvages). La population sauvage est estimée entre 38 000 et 52 000 individus mais ne cesse de décroître. Les éléphants d’Asie sont touchés par la perte et la fragmentation de leur habitat naturel en raison de l’augmentation de la population humaine. Le braconnage d’éléphants mâles pour leurs défenses est un problème majeur. Il entraîne des sexes ratios extrêmement élevés, ce qui crée des problèmes de consanguinité.

© Le PAL

UPALI pourra être observé dès l’ouverture du parc le samedi 13 avril dans la magnifique plaine de 2 ha. Un bâtiment de 1200m² accueille la famille d’éléphants d’Asie, l’un des seuls groupes reproducteurs en France.  Cette installation est unanimement reconnue par les professionnels comme étant l’une des plus abouties d’Europe.

La famille des éléphants du PAL
• Acra la matriarche
• Kaveri (qui vient de Zoo de Vincennes)
• Nina* (qui vient du zoo de Vincennes et fille de Kaveri) l’éléphante rescapée d’une double fracture à la jambe (une première mondiale réalisée par les équipes vétérinaires et soigneurs du parc).
• Tom 5 ans, né au Pal (fils de Nina et Chang parti rejoindre un groupe de femelle en République Tchèque.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire