Des ours sont arrivés au Domaine des Grottes de Han

C’est après un voyage de plus de 1200 km, que sont enfin arrivés dans la matinée du 4 juin, les trois nouveaux pensionnaires du Domaine des Grottes de Han.

© Domaine des Grottes de Han

Trois oursons en pleine santé ! Il s’agit de trois mâles d’un an et demi. Leurs poids varient déjà entre 66 kg et 120 kg. Impressionnant quand on sait qu’à leur naissance, ils faisaient à peine 500 gr. Un an et demi, c’est le temps qu’il aura fallu à leur mère pour les sevrer et qu’ils prennent alors leur indépendance.

Deux d’entre eux proviennent du Zoo de Copenhague au Danemark et le troisième du Boras Djurpark en Suède. C’est une firme spécialisée néerlandaise (EKIPA) qui s’est chargée de leur transfert jusqu’à Han-sur-Lesse, en camion climatisé. Ils devront encore rester deux semaines en quarantaine avant de pouvoir découvrir leur magnifique nouvel espace de vie.

Les trois oursons font partie d’un Stud-book européen (ESB). Il s’agit d’un livre généalogique d’une espèce. Le coordinateur de ce Stud-book rassemble toutes les informations concernant l’espèce dont il est chargé (naissances, morts, transferts, etc.) à travers tous les parcs animaliers européens.

© Domaine des Grottes de Han

L’ours brun européen ne fait pas partie des espèces menacées mais est bel et bien protégé. Il y a environ 17.000 ours bruns en Europe et la cohabitation entre les hommes et les ours n’est pas toujours simple : ils occupent souvent le même territoire et les activités des uns empiètent sur celles des autres. Il existe néanmoins de nombreux exemples de cohabitation réussie. On retrouve des ours dans les Pyrénées, dans les Abruzzes et le Trentin, en Italie, dans les Alpes dinariques, en Slovénie ainsi que dans les Carpates, en Roumanie (et Slovaquie, Pologne, Ukraine). La chaîne montagneuse des Carpates abrite la moitié des ours bruns européens.

Les trois petites boules de poil doivent encore recevoir un prénom ! Il sera choisi dans les prochains jours, en fonction de leur caractère et particularités respectives, afin qu’il corresponde au mieux à leur personnalité… car « Les ours se suivent et ne se ressemblent pas… » (d’après Alphonse Allais)

À partir du 1er juillet

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire