Le CERZA, un concept unique. Plus qu’une visite … un voyage !

La variété du domaine proposée aux animaux participe largement à leur épanouissement afin qu’il n’y ait ni ennui, ni routine… Cette année, les visiteurs du CERZA découvriront les petits derniers arrivés au parc: 10 renardeaux polaires.

© CERZA

Le bien-être animal avant tout !
Pour un bien-être optimal de ses pensionnaires, le CERZA a à cœur de les élever sur de grands espaces et de leur proposer des enrichissements de leur milieu de vie. Le but, proposer aux animaux, tout au long de la journée, différentes stimulations …La variété du domaine proposée aux animaux participe largement à leur épanouissement afin qu’il n’y ait ni ennui, ni routine…

Fidèle à son éthique et à sa politique de grands enclos naturels c’est ainsi que cette année, le parc s’est agrandi de 8 hectares, de nouveaux espaces ont été offerts aux animaux avec 2 grandes plaines, l’une pour les zèbres, les élans du Cap, les autruches, les gnous bleus, les pintades et autres cigognes …. Et l’autre pour les rennes, bisons d’Amérique, cygnes trompette et autres dindons d’Amérique …

Les ours polaires quant à eux, arrivés au printemps de l’année dernière, ce sont très bien habitués à leur environnement normand. Animaux à l’intelligence remarquable, un programme d’enrichissement alimentaire leur est proposé chaque jour. Les deux plantigrades découvrent chaque matin les surprises alimentaires concoctées par les soigneurs et cachées, dispersées de façon aléatoire dans leur enclos : glaçon de viande ou de poissons, fruits, nourriture ou nouvelles odeurs, … sans oublier les 150 kgs de poissons vivants ajoutés chaque mois dans leur bassin.

L’autre espèce qui avait rejoint l’installation arctique l’année dernière …c’était les RENARDS POLAIRES

Se côtoyant régulièrement dans la nature, il nous était paru cohérent de les faire cohabiter au parc. Nocturne et discret, c’est une espèce surprenante adaptant son pelage aux saisons, tantôt brun l’été, tantôt blanc l’hiver. Il est d’un gabarit plus petit que le renard que l’on croise en Europe (adaptation qui lui permet de ne pas perdre trop de chaleur) et lorsque les températures avoisinent les -60°C, il se sert de sa queue pour se réchauffer.

Toute l’équipe est heureuse de faire part de la naissance de 10 petits il y a quelques semaines. Les nouveau-nés commencent à pointer le bout de leur nez de la tanière depuis quelques jours !

Le parc zoologique CERZA héberge des espèces emblématiques comme les rhinocéros, les girafes ou les tigres mais aussi des espèces moins connues, et pourtant en voie de disparition, comme les tapirs malais ou les macaques noirs à crête.

L’équipe du CERZA est très attachée à tous les enrichissements du milieu qui sont proposées à un certain nombre d’autres espèces afin de leur assurer des jours heureux en Normandie…

Les clients du CERZA SAFARI LODGE ont quant à eux, l’occasion de découvrir tous ces animaux lors de visites « privilèges ». Ces prestations personnalisées permettent d’accéder à des espaces du parc habituellement privés. L’animateur animalier accompagne un petit groupe (famille de 6 personnes maximum) pour une heure à la rencontre des ours polaires, des Girafes, des Rhinoceros, ou encore des panda Roux et propose aux participants de prendre part à l’enrichissement alimentaire. De quoi créer des souvenirs inoubliables ! (Sur réservation) Mais la pédagogie et les souvenirs hors du commun ne sont pas réservés qu’aux familles en visite ou en séjour…

Une centaine de naissances !!
Les visiteurs du CERZA découvriront les 10 renardeaux qui ont pointé le bout de leur né le 15 mai 2019 mais aussi:
• 3 lionceaux nés le 12 janvier 2019
• 1 femelle oryx algazelle née le 1 février 2019. A voir sur le circuit Rouge du parc et depuis le circuit du Safari Train),
• 2 tamarins lions qui ont vu le jour au CERZA le 31 mars 2019
• Le groupe de macaque noir à crête s’agrandit d’année en année ! Ce groupe est composé au CERZA de 5 individus (1 mâle et 4 femelles) arrivés en 2014.  Depuis 2014, pas moins de 5 petits ont vu le jour au CERZA. Cette année encore un petit macaque est né le 6 avril 2019.

Renardeaux polaires © CERZA

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire