Le retour des ours à Zoodyssée

Après dix-sept années d’absence, l’ours fait son grand retour à Zoodyssée. Le couple Kiwi et Dominique pose ses griffes en terre deux-sévrienne en sous-bois de Chizé. Un enclos de 7000 m² leur est réservé avec pièce d’eau et montagne.

Ce jeudi 4 juillet a marqué, après l’ouverture de l’Odyssée Méditerranée, le second temps fort de l’année 2019 pour le parc avec l’arrivée des ours Kiwi et Dominique. Deux rencontres à vivre au cœur de la zone Montagne !

À l’ombre des arbres de la forêt de Chizé, le couple Dominique et Kiwi prend ses quartiers au cœur d’un enclos tout confort et moderne. Un bâtiment tempéré, la fraîcheur de la pièce d’eau et de la cascade, l’espace vallonné apportent aux animaux toutes les conditions nécessaires à leur bien-être. Quant aux visiteurs, ils jouiront d’un point de vue imprenable sur les ursidés grâce à un observatoire d’une longueur de 27 mètres.

Zoodyssée est le 14e parc animalier français à accueillir des ours bruns d’Europe. Quarante-trois individus en captivité sont visibles sur le territoire français.

438 kilos pour le couple d’ursidés
Dominique et Kiwi affichent à eux deux 438 kilos sur la balance. Madame Kiwi, née le 2 janvier 1988, pèse 149 kilos tandis que Monsieur Dominique, né le 11 janvier 1997, culmine à 289 kilos.

Star de cinéma, Kiwi a tourné dans L’ours de Jean-Jacques Annaud. Elle faisait en effet partie des 13 oursons qui ont tenu le rôle vedette de Youk, petit orphelin naïf et maladroit, adopté par un ours solitaire. Elle est accompagnée par Dominique, son compagnon depuis une quinzaine d’années. Tous les deux étaient présents au Zoo de Bordeaux-Pessac avant d’être présentés à Fort-Mardyck à partir de 2005 jusqu’à aujourd’hui. Ces individus forment un couple depuis plus de 15 ans, aucune descendance enregistrée.

Les ours bruns d’Europe dans la nature : une espèce menacée
L’espèce est classée en danger critique d’extinction sur la liste Union internationale pour la conservation de la nature en France. Cette espèce fait face à diverses pressions telles que les conflits avec l’élevage, l’exploitation forestière, la chasse en battue ou la perte d’habitat par la construction d’infrastructures humaines… Dans certains pays d’Europe occidentale (France, Autriche, Italie, Suisse), les populations d’ours brun sont inférieures à 200 et de ce fait, très fragiles. L’ours brun n’est plus présent en France que dans les Pyrénées. Les populations restantes étant trop faibles, l’animal fait l’objet d’un programme de renforcement de population.

Un savoir-faire local
L’enclos des ours a été pensé par un architecte cerizéen. 8 entreprises, toutes deux-sévriennes, sont ensuite intervenues pour le terrassement, le gros œuvre, les clôtures, la serrurerie, l’électricité, la charpente bois, la charpente métal et le bassin. Comme pour l’espace Méditerranée, les équipes du Département (direction des bâtiments, service des marchés, pôle travaux, service espaces verts…) et le chantier d’insertion ont été également mobilisés.

Ouverture complète de l’Odyssée des montagnes : 2020
Huit autres espèces (marmottes, bouquetins, isards, vautours fauves, vautours percnoptères, hiboux grand-duc, vautours moines, grands corbeaux) accueilleront les visiteurs au cœur de cette zone biogéographique de 2,7 ha où se côtoient sapins, chalet, falaise et art pariétal.

Autre nouveauté: L’Odyssée Méditerranée accueille désormais les visiteurs dans un espace d’un hectare conquis par le Sud
Un échiquier de couleurs entre le rose flamant, le jaune citron et le bleu lavande invite le public en zone Méditerranée. L’entrée se fait par un mas au cœur d’une garrigue où la tranquillité répond au chant des cigales. Un vestibule provençal menant à la rencontre des flamants roses, magots ou macaques de Barbarie, porcs-épics, loups, mouflons, tortues d’Hermann, lézards ocellés.

Pour immerger le visiteur et parfaire sa connaissance de la biodiversité méditerranéenne, plus de mille plantations ont été ajoutées à la végétation déjà existante : arbousiers, miscanthus, thym, romarin, agave, citronnier, callistemon, cannes de Provence, lavandes, cyprès, oliviers, palmiers, iris, menthe, palmiers…À cette kyrielle de végétaux s’ajoute un jeu de senteurs pour humer le Sud à pleines narines. Douze odeurs caractéristiques du milieu méditerranéen seront à respirer : lavande, figuier, ciste, cyprès, abricotier, cadier, romarin, fenouil, chèvrefeuille, genêt, œillet et mimosa.

Enfin, l’Odyssée Méditerranée accueille également des abeilles noires dont le milieu d’origine est la Provence.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire