Un bébé gorille est né au Zoo de Bâle

Le 1er  septembre, un petit gorille a vu le jour au Zoo de Bâle. C’est le quatrième bébé de Faddama (36 ans). Faddama a accouché peu avant la fermeture du Zoo. L’événement a suscité tant d’animation parmi les autres membres du groupe qu’ils étaient tous bien fatigués le lendemain.

© Zoo de Bâle

C’est sans conteste Makala (4 ans), la grande sœur, qui s’est montrée la plus curieuse. Elle a immédiatement cherché à savoir ce que sa mère tenait dans les bras. Elle a insisté jusqu’à ce qu’elle puisse délicatement caresser le nouveau-né du bout des doigts. Joas (30 ans) a elle aussi eu bien du mal à contenir sa curiosité. Elle a gratouillé le dos de Faddama jusqu’à ce que celle-ci finisse par se retourner, permettant à Joas d’observer le bébé.

On ne sait pas encore s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle, et aucun nom ne lui sera donné tant que le sexe ne sera pas connu. Faddama est une maman expérimentée qui prend très bien soin de son petit. Comme toujours chez les gorilles, elle le porte en permanence tout contre son corps. Elle ne commencera à lui «lâcher du lest» qu’à partir du moment où il aura atteint l’âge de deux ans. Il pourra alors se déplacer librement au sein du groupe.

Les mères allaitent d’ailleurs leurs petits pendant deux ans. Les jeunes gorilles commencent ensuite à explorer leur environnement, mais ils continuent de téter leur mère pendant encore environ deux années supplémentaires. En plus de Faddama et ses petits, le groupe des gorilles du Zoo de Bâle compte M’Tongé (20 ans), Joas (30 ans), Mobali (4 ans), Quarta (51 ans) et Adira (13 ans).

Dans leur environnement naturel, les gorilles sont une espèce menacée en raison de la destruction de leur habitat et de la chasse. Les situations proches de la guerre civile, qui entravent les mesures de protection, ainsi que les maladies, notamment Ebola, constituent également des menaces pour leur population.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire