Huit lycaons sont nés au Zoo de Bâle

La dernière naissance de lycaons au Zoo de Bâle remontait à six ans. Aujourd’hui, huit chiots s’ébrouent dans l’enclos du pavillon des éléphants.

© Zoo de Bâle

Pour l’instant les huit chiots du Zoo de Bâle quittent leur grotte de manière encore irrégulière et retournent vite se réfugier à l’intérieur après chaque sortie. Les trois petits mâles et les cinq petites femelles sont nés en toute discrétion dans la nuit du 5 octobre.

Au petit matin, le soigneur a entendu des gémissements en provenance de la caisse de mise-bas. La maman, Bets (6 ans), est restée à l’abri des regards. Seul le père, Mpulo (6 ans), s’est montré dans l’enclos extérieur. Trois jours plus tard, Bets a fait une première apparition rapide au moment du nourrissage. Elle portait l’un de ses petits dans sa gueule. Puis elle est aussitôt retournée se cacher.

Les huit chiots commencent à présent à découvrir avec entrain l’enclos extérieur. Ils pèsent tous près de trois kilos et sont en parfaite santé. Ils vont vite grandir dans les semaines à venir, puisque leur poids double à peu près toutes les deux semaines. Pour bien se développer, ils ont besoin d’une alimentation adaptée, c’est-à-dire dans l’idéal des animaux entiers avec peau, pelage et os, par exemple des rats.

© Zoo de Bâle

Avec huit chiots, cette portée n’est pas particulièrement grosse. En général, elle compte entre 6 et 14 petits chez les lycaons. Plutôt sociables, les lycaons vivent dans des savanes d’herbes et d’arbres. Ce sont des chasseurs hors pair qui sillonnent de vastes territoires à la recherche d’ongulés dont ils pourront se nourrir. La taille de la meute varie énormément. Normalement, un seul couple se reproduit mais tous les membres de la meute participent à l’éducation des petits. La petite meute du Zoo de Bâle ne rassemble pour l’instant que les parents et leurs huit petits.

Dans la nature, les lycaons sont gravement menacés en raison de la réduction progressive de leur habitat par l’homme et des maladies introduites par les chiens domestiques. Ils figurent sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN. On estime à environ 1500 individus la population sauvage de lycaons adultes.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire